VOTER FN EST-IL MORAL ?


Nicolas Sarkozy a déclaré “le vote FN n’est pas immoral. Une fois encore, il a selon moi tout faux. Cessons de dire que les électeurs FN sont des salauds abrutis, ce sont souvent au départ des gens en difficulté et plein désarroi, pour sans doute la moitié ou les deux tiers d’entre eux, des “petites gens”, comme on disait, paumés. Pour autant, en votant FN, ils commettent sans conteste une saloperie, VOTER FN EST IMMORAL, bien entendu, car cela implique le rejet de l’autre, l’absence de générosité pour les plus malheureux, la haine, la jalousie forcenée. Avoir dé-diabolisé le discours FN jusqu’à en reprendre l’essentiel des termes et des thèmes est de la part de la droite sarkozyste une MAUVAISE ACTION qui a donné à partir de 2006 une impulsions nouvelle, d’abord aux idées FN en épongeant et asséchant temporairement son électorat en 2007, puis bien sûr au FN lui même. L’épreuve terrible de ces régionales aura peut-être une vertu importante : pas tant pour la gauche de gagner dans plus de régions qu’elle ne l’espérait, surtout de débarrasser la vie politique française de l’hypothèque Sarkozy. Tout restera à faire, il conviendra de donner des”perspectives” aux sécessionnistes, mais ce sera déjà cela.

Fabienne, lisant mes propos, avance que l’important n’est pas l’argument moral mais la compréhension du phénomène. En tant qu’enseignant et spécialiste de morale et d’éthique, je ne peux la suivre totalement. J’ai analysé en détail, dans mes deux derniers livres et dans d’innombrables interviews, articles et conférence, les mécanismes de la “sécession” qui alimente le Front National et proposé des lignes d’action pour l’endiguer. Pour autant, en éducation, il est aussi ESSENTIEL de qualifier la valeur des actions, en particulier sur un plan moral. Expliquer pourquoi en enfant vole et ment sans lui avoir inculqué la valeur morale négative du vol et du mensonge risque d’avoir un effet préventif limité. En la matière, il faut EXPLIQUER, QUALIFIER, TRAITER, PRÉVENIR. Quand, du fait de la politique BUISSON et de l’incroyable droitisation du discours de Nicolas Sarkozy, la barrière morale de l’engagement pour les idées FN a été détruite, le désendiguement de cette idéologie en a libéré la diffusion.

Axel Kahn, le neuf décembre 2015

16 thoughts on “VOTER FN EST-IL MORAL ?

  1. Monsieur Kahn, vos propos sont réellement scandaleux vis à vis des gens qui votent Front National. Croyez-vous qu’en insultant des millions de Français, vous faites preuve d’intelligence et d’amour.
    Votre idéologie GAUCHO BOBO vous aveugle et vous rend haineux envers les autres.
    Alors non, votez Front National n’est pas immoral, c’est même tout l’inverse !
    Voter Front National, c’est aimer la France et son peuple plus que tout.
    Au fait, je vote FRONT NATIONAL Dimanche .

    • Je ne doute pas de votre sincérité. Comme vous j’aime mon pays la France. Mais Je ne peux oublier que depuis sa création par J.M.Le Pen le Front National a rassemblé sous sa bannière les anti-sémites, les islamophobes, les xénophobes, les homophobes. Qu’il a continuellement prôné la fermeture des frontières et souhaité un repli de la France sur elle-même, sur ses traditions. Et même si Marine Le Pen se dit affranchie des idées de son père (qui est toujours présent) , ces gens-là, ceux qui alimentent les haines, continuent à trouver leur place dans ce parti. Ce n’est pas parce qu’ils sont plus discrets qu’ils ont disparu.
      Je n’oublie pas que Marine Le Pen au Parlement européen s’est de suite placée aux côtés des groupes d’extrême-droite de tous les pays européens qui affirment les mêmes idées porteuses de haine de l’autre que son père .
      Non je ne peux oublier. Surtout quand je vote.

  2. Voter le PS qui fait l’exact contraire de son programme présidentiel, c’est moral ?

    Sarko court après le FN et fera in fine pire que le FN dont seule l’accession au pouvoir prouvera son incompétence.

  3. Et voter pour un parti de gouvernement dont un ministre à traité les ouvriers d’illettrés, a fait de fausses promesses aux chômeurs, insulté les entrepreneurs au point de leur faire quitter la France avant de les injurier comme “traitres”, un parti qui à eu comme président un ancien pétainiste, dont certains à gauche se réclament encore, un parti qui à déclaré que son électorat n’était plus les classes modestes, trahissant les rêves de générosité sociale de la gauche… n’est-ce pas une “saloperie”, monsieur Axel Kahn?

    Je suis outré de vous lire avec des propos si peu mesurés et injurieux envers ceux que vous qualifiez avant hier seulement de classe laborieuse, qui devait être considérée “avec humanité”.

    Si votre humanisme, auquel j’ai cru depuis très longtemps, moi qui suit libre-penseur, abstentionniste de conviction, ouvert à la réflexion d’horizons intellectuels divers… si votre “humanisme” revient à injurier les classes laborieuses de ce pays, et avoir la facilité des “intellectuels” qui hurlent en meute et s’invente une chasse aux sorcières contre les classes populaires,

    Si votre humanisme, la retraite venant, et vos marche dans la France profonde, vous ont amené non la sagesse et le recul, l’ouverture à l’autre, mais le même mépris de caste qu’un macron parlant aux ouvriers,

    Si votre “humanisme” c’est de traiter de “saloperie” l’action de voter, fut-ce pour des idées qui vous déplaisent (et qui moi aussi peuvent me déplaire), et que ce faisant vous habillez la déroute méritée du parti socialiste en panache “moral”,

    Vous n’êtes plus que l’ombre de celui qui m’avait séduit naguère pour son intelligence et sa mesure.

    Vous poserez vous un jour la question: un intellectuel est il un intellectuel s’il crie avec la meute unanime, et à défaut de pouvoir atteindre son adversaire politique, injurie le pauvre, le rural, en le traitant non plus en inférieur, comme vous avez feint de le condamner avant hier, mais comme je suis stupéfait de vous le voir faire: en “salaud”??????

    Regardez vous vous même, monsieur, dans cette posture là.

    Et ne parlez surtout plus jamais au nom d’un Humanisme dont vous n’êtes pas digne.

    Loïc M.L.

  4. https://www.mediapart.fr/journal/france/111215/comment-le-front-national-veut-gerer-les-regions?page_article=1
    il n’est pas question de traiter tous les votes FN de n’importe quoi…
    il faut seulement se souvenir des racines du FN … et de leur “profession de foi”, ce que beaucoup ne connaissent pas, se laissant bercer par la vindicte et la haine de la vague Marine et suivie de celle de Marion… dignes descendantes de Jean Marie…
    non les autres ne font pas bien… je ne parle pas du clown Sarko qui se discredite de plus en plus meme au sein de son parti !!!
    Mais ils n’ont pas les memes racines…
    il fut un temps ou ils defendaient des idees… ils se sont laisses avales par leurs egos politiques demesures, vendant meme souvent leur ame au diable…
    Ce n’est pas une raison pour les imiter….
    Marine crache dans la soupe (europeenne notamment qui la nourrit grassement et Marion ecoute bcp son equipe de comm’… )
    ce qui nous sauvera de la chute ?
    – se souvenir de nos racines republicaines et socialistes…
    – se souvenir que nous sommes avant tout humains, freres et pouvant vivre dans le partage….
    – donner les moyens d’eduquer et de vivre decemment…
    – assainir la politique et cesser d’en faire une carriere juteuse, stopper le cumul des mandats, faire revenir les politiques a la realite de leurs concitoyens….
    Deja un programme…. et surement pas detruire ce qu’il y a de bons dans la Republique !
    (Je vous renvoie a un dossier de Mediapart… dans son contre argumentaire paru en fev.2012 et son nouvel article cite plus haut)

  5. Ce serait aussi une idée de “salaud” de voter pour Laurent Wauquiez, dont les tracts sont identiques à ce que vous décriez:
    http://www.francetvinfo.fr/elections/regionales-un-tract-de-wauquiez-accuse-de-reprendre-des-slogans-du-fn_1217281.html

    Résumons: les électeurs FN font une “saloperie”, les électeurs PS bien sûr aussi (voir plus haut), les électeurs de droite aussi…

    Il ne manque qu’à traiter de “saloperie” le fait de s’abstenir, et notre humanisme ne voit plus personne à respecter.

    Pour ma part je m’abstiens, refusant moralement de concéder le moindre chèque en blanc à qui que ce soit, dans l’état actuel de la vie politique.

    Mais aussi, je respecte le fait que les électeurs puisent voter en conscience, quelques soient mes oppositions sur leurs idées, et approuve l’intelligence républicaine de l’isoloir, garant que chaque électeur, un instant avant de choisir son bulletin, se retrouve seul avec lui même.

    Et que cette barrière symbolique soit infranchissable, pour toutes ces “bonnes âmes” qui veulent dicter aux autres comment voter, ou “éduquer” à la “morale” le peuple, comme je suis stupéfait de le lire ici par Axel Kahn.

    A ce vote, comme à chacun en république, chaque électeur sera seul en conscience pour faire son choix, et tout le brouhaha des intellectuels, des médias, des politiques, des amis, des voisins, des distributeurs de tracts et de bonnes paroles, ou d’injures; sera tenu, pour chacun, enfin, à la porte symbolique du respect de l’individu dans la plénitude de son intelligence propre.

    Merci pour cette barrière infranchissable de nos anciens fondateurs de la démocratie, bon connaisseurs des tentations d’entraver l’exercice des droits civiques, y compris par les soit-disant meilleures intentions.

    J’espère aussi que le PS prendra la mesure de son échec électoral, quelques soient les retournements de situation lié à ce “bloc des hurleurs publics” qui se sont exprimés à grand cris toute la semaine; que la droite ne croira pas trop tôt tenir une stratégie pour les présidentielle en lieu et place d’une véritable politique répondant aux besoins des français et qu’enfin le front national finira d’expulser les idées nauséeuses dont il est issu, pour muter en un parti démocratique ou disparaître de lui-même.

    Espérant surtout que les idées mettant en cause la démocratie, le pluralisme, la diversité des opinions; idées qui ont contaminées l’ensemble de la classe politique et non un seul parti, disparaîtrons un jour au profit du respect des droits civiques et des principes de la République.

    A tous bon week-end, et pour ceux qui ne seront pas à la pêche (celle au poissons blancs est ouverte) ni aux courses de Noël, bon vote!

    Loïc M.L.

  6. Je suis intéressée par ce que vous écrivez. Vous avez raison, l’isoloir permet au citoyen de se retrouver seul avec sa conscience. Voter pour quelqu’un qui prône des idées xénophobes par exemple, en toute connaissance de cause, n’est-ce pas prendre l’engagement moral de soutenir ces idées?
    Vous dites vous-même que vous refusez “moralement” de donner un chèque en blanc à une personne dont les idées ou le comportement ne correspondent pas à vos valeurs morales. Le vote est donc bien pour vous un engagement moral. Pour moi aussi.
    Je peux donc dire qu’il y a un aspect amoral dans certaines déclarations politiques. Il n’y a là rien d’abject. Ce n’est pas traiter les électeurs de “salauds” que de dire cela.
    L’électeur, moi en premier, peut se tromper et se laisser “charmer” par un discours masqué ou ambigu. Il peut aussi comme vous voter blanc ou nul ou ne pas voter. C’est un choix personnel que lui permet la démocratie. C’est un choix moral.

    Vous avez raison, l’électeur est seul avec sa conscience et c’est bien. Mais j’apprécie qu’il y ait des éveilleurs de conscience comme Axel Kahn, qui permettent d’approfondir sa pensée et oui, je le reconnais pour moi, de mieux réfléchir à la portée de certains discours.
    Bon weekend à vous.

    • Je devrais parler de l’aspect immoral de certains discours et non amoral. Confusion entre les deux termes.
      Dans la commune d’où je suis originaire, petite commune de la Meuse d’environ 5 à 6000 habitants, 40,6 % des électeurs ont voté Front National. Certes ce ne sont pas des “salauds”, mais des gens qui cherchent désespérément à tenir debout. Des oubliés des gens qui sont au pouvoir.

  7. Monsieur Kahn, vous ne comprenez pas la situation.

    En 2002, le FN a passé le premier tour, c’était un coup de semonce. 13 ans plus tard la situation est pire.

    La population est furieuse en raison de la précarité et du chômage. Vos raisonnements ne toucheront pas ceux qui sont en fureur. Vous n’avez jamais été au chômage ni risqué de l’être, vous n’avez aucune leçon de morale à donner à ceux qui sont dans cette situation.

  8. Vos préjugés à l’égard des Français qui votent FN et qui sont avant tout attachés à ne pas voir se diluer leur civilisation, a quelque chose de choquant et de sectaire .
    Cher Monsieur , la plus belle des créations intellectuelles est le pardon , aussi je ne vous condamnerai pas mais souhaiterais vous voir faire preuve d’un sentiment de fraternité plus nourri à l’égard de vos compatriotes .

    PS : un point à vous rappeler : la France est percluse de dettes . La France n’est plus riche.Seuls des Français sont riches . Sollicitez ces Français aisés, en toute discrétion, en dehors de toute propagande moralisatrice de mauvais aloi.

  9. Oui, voter FN est immoral. Mais soyons logiques, voter pour l’un des quatre partis d’extrême-gauche existant en France l’est tout autant. Pour quelle raison étrange l’extrême-gauche serait-elle plus sympathique ou plus fréquentable que l’extrême-droite ? Tous les extrêmes se valent. Il y a autant d’imbéciles antisémites parmi les partisans de l’extrême-gauche que parmi ceux de l’extrême-droite. Quant à Houria Bouteldja et les indigènes de la République, qui sont un groupuscule de néo-nazis faisant l’apologie du racisme et de l’antisémitisme, prônant la “lutte des races”, par qui sont-ils soutenus ? Par une partie de l’extrême gauche ! Donc vous voyez bien que l’extrême-droite et l’extrême-gauche sont les deux faces d’une même médaille, et que condamner l’une des deux sans condamner l’autre est un non-sens….A bas tous les extrêmes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *