LE “ROMAN” D’UNE ÉLECTION


Une élection, en somme, c’est un peu cela : On commence par se prendre la tête….

Cathédrale d’Autun. Le damné saisi par le démon

Puis on pèse, on soupèse, on compare les mérites et les dangers. Enfin de compte, la balance penche d’un côté…

Cathédrale d’Autun, la pesée des âmes…

Il ne faut pas se tromper, sinon les pires tourments peuvent nous attendre…

Cathédrale d’Autun, les damnés….

Et alors, il n’y a plus qu’à se pendre…

pendaison de Judas attendu par les démons…

Pourtant, aucun d’entre nous ne se fait d’illusion. Quelque soit notre choix, la félicitée n’est guère probable…

Cathédrale d’Autun, les bienheureux…

Axel Kahn, dimanche sept mai 2017, deuxième tour de l’élection présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *