COVID-19, 23 janvier.


Quelques données et explications, chères amies et chers amis, en dehors de la répétition de ce que je serine trop souvent. Un tweet, d’abord :
“Des milliers de soignants atteints par la Covid en France, 130 à Dieppe. Les personnes malades se détournent de l’hôpital, elles sont menacées d’un retard de soins. La Ligue @laliguecancer lance un cri d’alarme : VACCINONS LES SOIGNANTS, il faut limiter les victimes collatérales.”
C’est une vraie, une vraie grosse inquiétude de La Ligue. Outre la tension hospitalière qui s’aggrave à nouveau, et dont ont pâti et pâtirons les personnes malades, en particulier du cancer, la perte de confiance liée au risque d’être infecté par les soignants (brancardiers, personnels d’entretien…) contaminés détourne et détournera de l’hôpital, accroitra les retards au diagnostic et au traitement et, in fine, le nombres de victimes collatérales. Il se compte déjà par milliers de vies qui seront perdues dans le champ du cancer. La Ligue sait que les infections nosocomiales de personnes atteintes de cancers et hospitalisées ne sont pas exceptionnelles. Même si la persistance d’une contagiosité résiduelle des personnes vaccinées n’a pas été éliminée, il est certain qu’au pire elles sont BEAUCOUP MOINS À RISQUE D’ÊTRE CONTAMINANTES.
Deux commentaires maintenant sur des informations récentes concernant la souche N501Y V1 (variant anglais…). Une à confirmer. Elle pourrait (?) être 1,36 fois plus létale que les souches antérieures. C’est embêtant, pas dramatique.
Et puis la démonstration de ce que même les meilleurs parlent parfois et écrivent ou tweetent avant de réfléchir. Plusieurs médecins, dont des bons, se sont réjouis de ce que dans certaine régions de GB la proportion du variant anglais, dominant, décline plus vite sous confinement que celle des souches classiques. Le phénomène est en réalité banal : N501Y V1 est plus infectieux que les souches “sauvages”. Son pic infectieux est de ce fait plus précoce, sa décroissance aussi.
Pour les souches N501Y V2 et V2 brésilien (E484K), il se confirme hélas qu’elles ne sont pas aussi sensibles à l’immunité contre les souches sauvages.
Sinon, quelque chose de satisfaisant sur le rythme de vaccination : Après un début poussif que j’ai contribué à accélérer, la France vaccine plus que ses voisins, elle utilise chaque semaine un peu plus que les doses qu’elle reçoit.
Image
Partager sur :

15 thoughts on “COVID-19, 23 janvier.

  1. Les soignants constitue une catégorie très hétérogène. Dire que ce sont des victimes collatérales du covid est un peu fort de café….Comme dit le Dr Didier Pittet, de Genève, beaucoup se contaminent à la machine à café ou la la cafétéria .etc..en ne portant pas de masques, en ne se vaccinant pas…
    Si on parlait un peu de la Suisse qui n’est pas lié aux commandes européennes….Les nationalistes mettent en avant
    aujourd’hui Israel mais hier l’ Allemagne, avant hier la Suède, et
    Encore avant l’Amerique Trumpiste et Bannon ise la liberté
    La Hollande est aussi en retard et le rattrape avec de jeunes infirmières. Des stats sur population generale alors que l’on
    vaccinait les Epad ici, la une autre catégorie…. C’est ce que font
    les Mac Kinsey ou autre cabinet ….et la presse …

  2. Le raisonnement par categorie et la comparaison non ou mal raisonnée ne conduisent pas aux Lumières . .mais au nouvel obscurantisme et aux jalousies de tout ordre.
    .. Ceci dit vous êtes un phare pour beaucoup comme disent des commentateurs et pas un petit juge ni un procureur ….

  3. Il ne vaut pas la peine de risquer un schéma vaccinal non testé alors que nous sommes si près d’avoir suffisamment de vaccins pour tout le monde, surtout quand nous savons que le schéma actuel à deux doses est largement protecteur.

    Un autre problème lié à l’utilisation de calendriers ou de schémas de vaccination modifiés est que cela peut entraîner l’exposition du virus en circulation à de faibles niveaux d’anticorps, conduisant à une sélection évolutive de variantes qui peuvent être capables de contourner ces anticorps. Le spectre de ces mutants «d’échappement» a été invoqué par l’émergence indépendante simultanée de variants avec des mutations dans le domaine de liaison au récepteur de la protéine de pointe, une cible clé pour les anticorps, au Royaume-Uni, en Afrique du Sud et ailleurs. Nous ne savons pas encore comment la modification des schémas de vaccination affectera l’émergence de variantes similaires ou même plus inquiétantes, mais il est possible que cela attise les flammes.
    https://www.theguardian.com/commentisfree/2021/jan/06/mrna-vaccines-schedule-covid-19

  4. A mon avis, il faut segmenter la cible visée en ft du risque de mortalité et de forme grave …Les ARN pour les seniors soignants et non soignants .Les autres vaccins pour les autres..pour ralentir la circulation….et la mutation…..A 50 % MINIMUM OMS on peut calculer l’efficacite de la première dose. Un PDG chinois a donc logiquement sauté de son siège social. …La stratégie santé et tradition de Le Pen Melenchon Raoult est pour l’instant dans l’impasse et est donc inactive….Dans ce domaine la rethorique n’est pas efficace à
    moyen terme mais il faut noyer les chiffres des seniors des epad
    dans la masse des baby boomers..que l’I A de mon ordinateur écrit boomerang …

  5. @ yal les chaînes d’ info devaient poser la question au chercheur en immunologie francais Steve Pascolo qui travaille depuis 2000 sur l’ARN messager en Allemagne et en Suisse et non à des perroquets chroniqueurs et animateurs ….Comme disait Shakespeare, beaucoup de bruit pour rien …

  6. Pour produire un vaccin Arn messager, il faut une dizaine de sous traitants et non pas trois comme on dit a TF1….Ce qui fait 30 unités sans tenir compte des duplications..Comme c’est une technologie vaccinale d’avenir innovante, disruptive avec un changement de paradigme, c’est un sujet à mettre à l’agenda de l’Europe …. de Macron et sa brillante Ministre de l’industrie Pannier Runachet…

    • Bonjour. Comment l’adjectif “disruptive” que vous employez peut-il qualifier une technologie vaccinale ?

  7. Si on prolonge la courbe fr on aura vite rattrapé l’Italie , le premier grand pays d’europe en taux de couverture vaccinale de la population…Les experts en couacs des chaînes d’info trouvent toujours de quoi alimenter la machine à autoflagelation… La Suisse qui n’est pas dans le pool achat Europe a utilisé 163 000 doses…sur une population de plus de 8 MILLIONS d’habitants = pop israel…

  8. SI quand je vois un médecin, pour moi ou ma mère , je lui dit que mon hobby c’est la philosophie. Cela pique sa curiosité. Si j’ajoute alors que c’est plus précisément la philosophie des sciences et en particulier la philosophie des sciences liées à la medecine et à la pharmacie, il se cabre vite. Alors j’avance masqué et toute conversation se termine souvent par un sophisme par exemple un argument d’autorité mais rarement un argument scientifique comme une étude randomisée en double aveugle ou une meta analyse.. Un prof de médecine est souvent un distributeur automatique d’etudes dont il evalue la robustesse à la vitesse de Google..C’est impressionnant , on se rapproche de l’intelligence artificielle, ce qui terrorise les étudiants et même plusieurs années après, le jeune médecin installé . Quand je regarde la TV, je ne vois pas d’epistemologue, des philosophes, des historiens des sciences mais des experts souvent en promotion de livre ou de consulting face à des polemistes , à des chroniqueurs avides de buzz et de reprises web et presse…On est donc dans une nouvelle télé réalité , dans une fiction avec souvent de mauvaises interprétations et beaucoup des croyances….

  9. Pour moi tout élève , tout étudiant, tout medecin est un chercheur pas un perroquet ou un singe savant. Avec les moteurs de recherche nous pouvons tout savoir ou presque.

      • On ne peut connaître un objet sans lle nommer et sans le catégoriser…..Si je prends la VACCINATION en Suisse et je la compare avec la vaccination en Israel, 8 MILLiONS d’habitants hors CE, le choix de plateforme vaccinal et de vaccins est le même, les big pharma suisse n’ont pas mieux que la bigpharma française à capitaux majoritairement internationaux et à direction anglo saxonne…Pour l’instant je n’interprete pas

  10. Pour le graphique, on aurait pu mettre UK et Espagne . FAUT IL METTRE EN DENOMINATEUR LA POPULATION GENERALE comme on dit a l’OMS….alors que l’objectif n’est pas la pop gale…

  11. ARN MESSAGER SYNTHÉTIQUE ‘est une technologie disruptive mise au purgatoire de la science pendant des dizaines d’annees Elle marque une rupture dans les plateformes ou technologies vaccinales mais aussi dans les traitements des maladies…si bien que les traditionnalistes , les passéistes, les rassuristes, les anti progressistes, les mal informés, les desinformes n’ont pas suivi et même combattu ce vaccin ….de science fiction …
    Quelquefois les vieux chercheurs , les vieux medecins sont dépassés . Ici ce n’est pas un pb de clinique, d’in vitro mais de fab industrielle ( voir you tube Steve Pascolo)

  12. On veut faire du chiffre pour rattraper les voisins. Donc 1700000 demi vaccinés peu protégés voir à risque de forme plus graves (20%) vues au Royaume uni (et voir %protection en Israël) plutôt qu’un million protégés à peu près. Hormis que les soignants risquent de moins vouloir s’exposer dans ces conditions, plus risques de pression de mutation sur le virus et enfin en cas d’infection grave entre la 3ième et 6ième semaine risques très net de plaintes contre la HAS et le ministre pour non respect du protocole de soins, thérapeutique inappropriée , mis en danger de la vie d’autrui etc….Ce comité Théodule qu’est la HAS s’est illustrée depuis un an avec le résultat que l’on sait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.