LA RÉSISTIBLE ASCENSION D’ARTURO COVID (Brecht 2021)


COVID : UN BON MOIS À TENIR Il n’aurait pas dû être aussi dur mais nous tiendrons.

Je me suis gentiment gaussé d’amis, très chers pour certains, qui cherchaient des raisons d’espérer, dans la vaccination certes, mais aussi dans la stabilisation en attendant de la situation sanitaire. Rationalistes, ils ne tiraient pas leur optimisme du marc de café mais d’une microdissection analytique de tous les chiffres livrés par Santé publique France.

En réalité, les choses sont ce qu’elles devaient être selon les données muti-paramétriques disponibles, la situation est grave, elle va s’aggraver encore au moins pendant quinze jours à un mois. Je m’en suis à plusieurs reprises ouvert à vous ici.

Mon tweet matinal résume mon analyse : » Reprise épidémique générale en Europe, liée à la souche 501Y. Les pays qui avaient fait baisser le taux d’incidence à moins de 100 tiendront. La France avait choisi de ne pas faire baisser ce taux. Les dégâts sont et seront cruels. Pour tous, pour les personnes malades du cancer »

De fait, nos voisins avaient visé un taux d’incidence de 50 contaminations et moins par 100.000 habitants et étaient descendus à moins de 100. Ils ont de la marge, ce taux peut tripler sans ravager les systèmes de santé et la société. La France avait décidé de s’accommoder d’un taux moyen de plus de 200, jusqu’à 350 en Île de France. Un doublement aboutit à une situation sévère, un triplement à une ingérable catastrophe avant que la vaccination ne produise son effet. Nous y sommes. L’Île de France se dirige vers la reproduction de la situation dantesque de mars – avril 2020 alors qu’elle n’avait pu anticiper la survenue de l’ouragan et qu’elle avait pu compter sur des renforts de toute la France. Cette foi, ce qui se passe était annoncé et toute la France étant touchée, elle ne pourra être secourue.

« Zorro le vaccin » arrive, sans se presser, le grand Zorro. Il  sera comme toujours salvateur. Le moment venu, rien avant 3 semaines, peu avant un mois.

L’Europe n’a pas brillé dans la négociation des contrats vaccinaux. La France a sombré dans la conduite de sa politique sanitaire selon des impératifs politiques, incroyablement dangereuse.

On tiendra, bien sûr, on s’en sortira, des milliers de personnes fragiles au tapis. En particulier les personnes atteintes de cancers. Serrons les dents, faisons face. L’analyse des erreurs n’a jamais remplacé la lutte. Pourtant, ce qui a engendré  la « résistible ascension d’Arturo Covid » mérite d’être compris. Pour le cas où.

Axel Kahn

Partager sur :

4 thoughts on “LA RÉSISTIBLE ASCENSION D’ARTURO COVID (Brecht 2021)

  1. Merci de vos prises de positions, Professeur. La Ligue a soutenu mon fils dans sa lutte contre un germinome pineal il y a 3 ans. Et nous lui en serons eternellement reconnaissants. Philippe a ete soigne chez nous à Bayonne et à Bordeaux, avec un protocole gere par le centre Leon Berard. Depuis il a choisi de tenter des etudes de medecine, ce qui me parait incroyable! Mais avez vous vu le scandale de la quasi non augmentation du nombre de medecins qui seront formes ces prochaines années? Les agreges de medecine de Bordeaux sont eux memes consternes par cette reforme, qui ne prevoit guere l’avenir alors que la situation actuelle est catastrophique. Personne ne repond à ces questions qui n’intéressent guere les media. Qui seront les medecins de demain? Bien à vous.

  2. Cela fait un an que les politiques de tout bord les médecins spécialistes ou pas nous annoncent la fin du monde, pourtant c’était simple mesures barrieres et solidarité
    Aujourd’hui il va y avoir pléthore de vaccins, combien de specialistes disent haro sur astra zeneca dois je aller me faire vacciner (cet après midi pour moi)
    Et deja il faudrait regler ses comptes avec l’europe avec la representation nationnale accuser mais qui? La population qui ne respecte pas les gestes barrières
    J’ai été opéré en août, la contamination se passe aussi là a l’hôpital. Par solidarité surement
    Il me tarde de lire votre dernier livre

  3. Merci à vous de donner des données objectives sur les conséquences négatives graves du choix de Macron de ne pas reconfiner en Février, en fermant tout et les écoles en profitant des vacances de Février.
    Ce choix conduit à une circulation massive en Ile de France, et au débordement des services de réanimation, malgré une « déprogrammation » massive dont vous montrez les conséquence es de surmortalité des malades non covid.
    Il est aberrant qu’en France, un homme seul, le roi, décide de la vie et la mort de dizaines de milliers de personnes.
    Il est criminel, mais ne sera jamais jugé de ce crime.
    Nous devons sortir de la royauté, supprimer ce pouvoir absolu d’un homme, rétablir une vraie démocratie comme nos voisins européens, en supprimant la 5° république et l’élection. présidentielle, qui se joue de façon aléatoire et va nous conduire à la catastrophe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.