Véhicules

10 pièges à éviter lors de l’examen de conduite

10 pièges à éviter lors de l’examen de conduite
10 pièges à éviter lors de l’examen de conduite

Le permis de conduire est obligatoire à tout automobiliste, que vous soyez particulier ou professionnel. Pour obtenir cette autorisation, vous devez passer certains tests, dont l’examen de conduite. Bien qu’étant facile, il arrive parfois que plusieurs échouent à cet examen. Cela dit, pour réussir, il y a certains pièges que vous devez éviter. Voici un répertoire de 10 pièges dans lesquels il ne faut pas tomber, pendant votre examen de conduite.

  1. Démarrer sans analyser son environnement

Le prix du permis de conduire est assez conséquent pour qu’on passe à côté de cet examen pratique. C’est pourquoi vous devez faire attention à certains détails durant votre test de conduite. Le premier piège à éviter durant cette phase est de démarrer sans analyser son entourage. Après le feu vert de l’examinateur pour démarrer, prenez le temps d’observer votre environnement avant de commencer.

Le test pratique permet à l’examinateur d’apprécier votre aptitude au volant et de définir si vous savez bien conduire ou pas.

  1. Mal se positionner sur une chaussée

Pour réussir au test pratique, vous devez prendre en compte les petits détails. Évitez surtout de vous stationner sur une chaussée à sens unique. Vous devez alors être en mesure d’identifier une route publique à sens unique.

Ainsi, vous pourrez mieux vous positionner si vous désirez changer de direction.

  1. Monter sur le trottoir pendant une manœuvre

Il faut absolument éviter de monter sur le trottoir durant un stationnement S. C’est d’ailleurs l’un des points clés qui fait échouer plusieurs candidats. Ceux-ci montent facilement sur le trottoir sans s’en rendre compte.

Pour une marche arrière ou un demi-tour, vous êtes autorisé à toucher les bordures du trottoir, mais éviter de monter dessus.

  1. Ne pas s’arrêter au STOP

Bien vraie, en théorie, tous les candidats maîtrisent les obligations liées à cette pancarte, mais la pratique est autre chose. Ces derniers pensent être immobilisés, pourtant, la voiture continue toujours d’avancer tout doucement.

Même si ceci ne constitue pas une faute éliminatoire, il peut faire l’objet d’une mauvaise note d’observation.

  1. Couper la voie pour tourner à gauche

Plusieurs candidats confondent cette action avec une manœuvre. Vous ne devez pas couper la trajectoire avant de tourner à gauche.

Pour tourner à gauche, l’article 19 du Code de la route demande de vous positionner au plus près du bord droit de la chaussée, et d’observer votre position par les fenêtres.

  1. Ne pas maîtriser ses priorités aux carrefours

L’une des phases clés de l’examen de conduite est le passage aux carrefours. Il est un peu compliqué pour les débutants puisqu’il demande plus de concentration. Toutefois, si vous connaissez la technique de conduite, vous pouvez vous retrouver plus facilement. Vous ne devez donc pas oublier vos priorités.

  1. Négliger les contrôles internes

L’autre erreur à éviter est de ne pas négliger les contrôles internes de votre véhicule. Plusieurs élèves échouent à cette étape. Vous devez avant tout contrôler les différents dispositifs de commande de la voiture.

Si auparavant, vous avez changé de véhicule, vous devez effectuer un check-up pour être sûr des emplacements, car ceux-ci peuvent varier en fonction du modèle.

  1. Ignorer son angle mort

Ignorez votre angle mort et vous allez échouer à votre examen ! C’est une notion qui est développée généralement dans les tout premiers chapitres du cours. Pourtant, plusieurs candidats échouent à ce niveau. Une erreur de conduite à cette étape peut occasionner d’énormes drames.

  1. Ignorer la pyramide des prescriptions

Ne pas respecter l’arbre de conduite peut vite contribuer à votre élimination. Par exemple, dans le Code de la route, le policier est au sommet de la pyramide. Cela dit, sa présence couronne toutes les autres indications. Vous devez donc suivre scrupuleusement ses instructions.

  1. Prendre une consigne comme une règle

L’examinateur peut vous piéger en vous donnant des directives pendant votre conduite. C’est à vous de déterminer si ces dernières riment avec le contenu du Code de la route. Certains candidats prennent les consignes de l’examinateur comme une demande absolue. C’est bien dommage !

Voilà en tout, les 10 pièges que vous devez absolument éviter pour réussir à votre examen de conduite. Si vous maîtrisez le Code de la route et que vous évitez ces petites erreurs, vous obtiendrez plus facilement votre permis de conduire.

Tags