Véhicules

La franchise assurance automobile : ce que vous devez savoir

Assurancevoiture
Assurancevoiture

La franchise désigne très souvent la crainte des assurés en cas d’éventuelle catastrophe, dans le cas où le dédommagement attendu peut être nettement revu à la baisse. Ainsi, qu’entend-on réellement par la franchise assurance automobile ? Quel est son rôle ? Et quels sont les différents types de franchise et leur fonctionnement ? Nous allons nous charger de répondre à toutes ces questions.

 

Ce qu’on entend par franchise assurance auto

La franchise en assurance auto représente le montant qui va vous rester après réparation des dégâts d’un sinistre par votre assurance. Vous l’avez compris, c’est une clause du contrat qui révèle qu’une partie des frais de l’indemnisation vous revient. Cette condition doit apparaître clairement dans les contrats d’assurance, pour que l’assuré prenne systématiquement en charge cela en cas de sinistre responsable.

Ou alors, dans la mesure où la tierce personne coupable de l’accident prend la fuite sans être identifiée. Car normalement lors d’un incident causé par un conducteur, la victime est couverte de tout paiement de la franchise. Au contraire, il sera intégralement indemnisé pour le préjudice qu’il aura subi. Il est question ici d’appliquer la garantie de la responsabilité civile.

L’objectif de la franchise

Le but principal de la franchise automobile est de responsabiliser les automobilistes. En effet, dans le contrat il existe une clause qui stipule que les assurés assument également les risques suite à un accident responsable tout comme les assureurs. Ce qui va faire en sorte que chaque chauffeur va prendre conscience de ce qui l’attend s’il néglige son véhicule. Ainsi, ceux-ci se tiendront mieux au volant et feront preuve de plus de vigilance et de prudence.

C’est une manière d’encourager les conducteurs à adopter un comportement raisonnable et poli qui respecte le Code de la route. Dans le cas contraire, ils seront dans l’obligation de prendre en charge une partie de la somme à rembourser.

 

Les avantages de la franchise

C’est une méthode qui bénéficie aux deux parties. Concernant l’assuré, valider une franchise dans son contrat d’assurance serait une manière pour lui de revoir au rabais la cotisation qui s’applique au risque qu’il désire garantir. Vu qu’en restant plusieurs années sans annoncer de sinistre, il n’aura pas à partager une franchise. Ce qui est bénéfique puisqu’il aura réussi à épargner une somme conséquente grâce à sa prévoyance et sa bonne conduite.

Au niveau de l’assureur, l’introduction de la franchise est un moyen de réveiller le conducteur, afin de lui montrer ce qu’il aura à débourser s’il se comporte mal sur la route. Et les coûts du sinistre seront réduits pour l’assurance. C’est également une façon pour celle-ci d’éviter d’assumer les petits accidents d’ordres matériels qui surviennent seuls c’est-à-dire sans tierce personne comme un froissement du pare-brise en lavant le véhicule. Ainsi, le conducteur garde cela pour lui, car la réparation est minime comparée avec le montant de la franchise. Et cela lui permet d’esquiver une sanction au niveau de son taux bonus de l’année. En plus, il faudra comptabiliser un sinistre responsable au niveau de sa mauvaise conduite dans le passé.

 

Les types de franchise et leur fonctionnement

Avant de souscrire à une assurance automobile, il est important de pouvoir distinguer les différents types de franchise et leur fonctionnement. Dans le but de voir ce qui vous convient le mieux. Ainsi, quoi de mieux que de faire une comparaison entre elles et de découvrir le montant de chacune.

La franchise absolue ou fixe

Une franchise est dite absolue lorsqu’elle s’exprime en euros. Mais également, selon l’indice de référence au montant dommages avec une analyse et une limite à respecter. Elle est toujours soustraite de la somme des dégâts et versée à l’assuré à condition que ceux-ci dépassent le seuil du taux fixé dans le contrat. Par exemple : si votre franchise est fixée à 250 euros et qu’en cas d’incident le dédommagement revient à 450 euros, l’assureur va prendre en charge 250 euros et l’assuré se chargera des 200 euros restants.

La franchise simple ou relative

Il s’agit d’une franchise relative qui s’exprime en pourcentage. Elle se déduit uniquement que si les frais des dégâts sont inférieurs ou égaux au montant fixé pour celle-ci. C’est-à-dire que l’assureur se charge uniquement de rembourser dans sa totalité les sinistres supérieurs au taux en vigueur et non ceux en dessous.

La franchise kilométrique

Elle est valable pour une garantie d’assistance en automobile. Pour mieux en bénéficier, il est préférable pour vous de vous référer à celui de 0 kilomètre ; car il vous octroie un service à domicile. De plus, lorsqu’il s’agit d’une assistance de 50 km, il est nécessaire que l’incident soit à la même distance de votre habitat au minimum. Sinon, vous ne bénéficierez pas du dépannage, car il ne sera pas inclus dans le contrat d’assurance.

 

La franchise à jour

Ce type de franchise est encore appelé délai de carence. Il est plus adressé aux personnes ayant des véhicules de remplacement. Il s’agit d’un style qui n’intervient qu’au-delà d’un certain nombre de jours. C’est une garantie d’incapacité de travail, qui dépend du forfait et du nombre de jours que vous choisissez. Donc, elle montre la totalité des jours pendant lesquels la voiture sera protégée par l’assurance auto temporaire. 

 

Conclusion

La franchise assurance automobile est un excellent partenariat gagnant entre l’assuré et l’assureur en ce sens où cela oblige le conducteur à se responsabiliser. Ce qui permet à l’assureur également de ne pas couvrir tout et n’importe quel dégât surtout le plus minime.

Tags