AUTOPSIE D’UN DÉSASTRE


 
Au second jour de l’année, mes amis, les défis et incertitudes épidémiques de la Covid sont tels que les stratégies à mettre en œuvre sont des plus délicates.
 
Les données objectives sont les suivantes : La flambée épidémique aux ÉU et, plus près de nous, en GB est impressionnante. Elle est l’un des scénarios qui nous attend, avec remplacement des virus circulants depuis février 2020 par des mutants plus infectieux, notamment ceux caractérisés en Angleterre et en Afrique du Sud.
 
Cette émergence de mutants sélectionnés sur l’avantage sélectif que leur confère une plus grande infectiosité est inéluctable, elle est facilitée par l’indigence des politiques qui, pour des raisons économiques compréhensibles, ont cherché à « vivre avec le virus », « pas si virulent que ça. »
 
Bien entendu, plus le virus circule, plus nombreux sont les mutants aléatoires dont certains seront avantagés. La Chine nous a envoyé le SARS-CoV-2. En revanche, ce n’est pas chez elle, ni en Corée, Japon, Taïwan, Australie, Nouvelle Zélande… qu’apparaîtront les nouveaux mutants, leur politique constante a été de viser l’éradication du virus, avec succès pour la Chine.
 
La GB dans une situation terrible fait le pari de ne pas faire 3 semaines après la première injection le rappel nécessaire à une protection optimale. Ses scientifiques sacrifient la qualité de l’immunisation chez N personnes pour protéger moins bien 2 N personnes. Je ne sais s’ils ont raison mais leur suis solidaire dans la tourmente.
 
La même situation nous menace. Mais la France n’ayant utilisé que 400 du million de doses de vaccin qu’elle a reçues n’en est pas là !
 
Comment expliquer un tel désastre de démarrage ?
 
La raison principale en est la lourdeur administrative et la rigidité procédurale des corps de l’État, notamment dans le domaine sanitaire.
 
Ainsi l’HAS doit statutairement proposer la stratégie vaccinale. Elle applique les règles dont elle n’est pas même capable de penser l’adaptation aux circonstances. Il faut prioriser les personnes fragiles, allons pour les EHPAD. Il faut évidemment respecter la règle du consentement, prendre toutes ses précautions, encadrer dans les EHPAD la vaccination de consultations espacées : la procédure dure 5 jours. Pas question de déplacer les anciens, on ira à eux. Et les soignants ? S’ils sont jeunes, ils ne sont pas à risque. Besogneuse, l’HAS fait son job sans aucune vision dynamique de santé publique ni clause d’adaptation à l’évolution épidémique. À la DGS, au Ministère, on applique sans plus de vision le plan de l’HAS.
 
Qui soignera les personnes malades si les soignants ne sont pas protégés et si la tension hospitalière devient chez nous aussi forte qu’en GB ? La procédure mise en place est d’une incroyable lenteur ? Oui mais si conforme aux règles !
 
Et puis cerise sur le gâteau, la politique de communication. Le gouvernement est obsédé par les gilets jaunes, de fait dans leur masse anti-vaccin. Il se méfie : « Évitons de leur donner de quoi prospérer, allons-y mollo ! » Le Monsieur vaccin en tête, on y va alors comme à regret. Le remarquable scientifique Alain Fischer, un ami cher, ici à contre emploi, dit dans sa 1ère intervention non ce qu’il faut espérer mais toutes les questions qu’il se pose. Les autorités annoncent très fières les sites où déclarer les effets indésirables, se déclarent prêtes à interrompre la campagne si nécessaire…Mais l’espoir du vaccin, la voie qu’il trace, l’extraordinaire aventure scientifique qu’il représente ? Presque rien. Moi-même, écoutant cela, j’ai été à me poser des questions ! (private joke).
 
L’erreur psychologique est inouïe ! Les anti-masques, anti-confinement, anti-seconde vague, négationniste de la réalité de l’épidémie, réseaux gilets jaunes et complotistes ont jubilé : « Voyez, ils ont la trouille, eux-mêmes n’y croient pas ! » Et les hésitant ont commencé de basculer en masse dans le refus. « S’ils font tant d’histoires, c’est qu’il y a un loup, une meute, même ! » Après 15 jours de cette brillante communication, on était passé de 55% de personnes disposées à se faire vacciner à 40% !
 
Cet épisode devra dans le futur être enseigné dans les écoles de l’administration comme l’exemple de ce dont il conviendrait à tout prix de se préserver.
 
Bon, tentons de réparer le désastre. Errare humanun est sed perseverare diabolicum…
 
Axel Kahn qui en a tant vu mais là, chapeau !
Partager sur :

105 thoughts on “AUTOPSIE D’UN DÉSASTRE

  1. Bravo Axel Kahn. 100% d’accord avec vous. Pour ne pas s’inquiéter des nouveaux variants, masquons nous les yeux et ne faisons pas de séquençage. Outre le désastre sanitaire, mentionnons aussi le désastre sociale et économique qui ne va que s’amplifier. Et puis surtout l’urgence de trouver un vaccin nous protégeant contre cette oligarchie sclérosée des corps de l’état et de nos dirigeants sous peine de disparition.

  2. Merci pour votre article qui apporte de la clarté dans la confusion ambiante. Nous, occidentaux, qui pouvons prendre la Chine de haut, aurions dû nous fier à son expérience. Cela dit, la réalité est anxiogène et il va nous falloir personnellement et collectivement trouver des ressources pour traverser cette crise et nous grandir. Belle année à vous

    • Comment peut-on glorifier la Chine ? en regardant comment et pourquoi elle a laissé caché l’émergence de ce virus (peut-être avec la complicité des milieux d’affaires du nord de l’Italie) ? comment et pourquoi au moins deux lanceurs d’alerte ont disparu (l’un mort, l’autre on ne sait où) ?
      A ce jour, nous en sommes réduit à lutter contre cette maladie avec les méthodes du Moyen-Age, et peut-être même plus anciennes encore, tant il est instinctif de s’écarter du malade !

  3. Merci pour cette superbe mise au point qui met bien en lumière l’incurie des technocrates incapables de comprendre qu’une feuille de route est une perspective qui doit être iteree à mesure qu’une situation évolue.

  4. J’aurais bien souscrit à tout l’article, mais peut on se fier à la Chine communiste, qui enferme ses journalistes pour avoir fait leur travail sur la pandemie, c’est a dire informer?
    Un informateur ne se soit il pas d’être fiable?
    Sinon faire du texte pour blablater…
    Quoi qu’il en soit, l’économie de court et moyen terme ne peut plus exister si on veut combattre correctement ce virus, et ceux qui attendent (Bolivie, décembre 2020)…

  5. Ce matin à l’écoute de @franceinter au sujet de la #raveparty , notre @EmmanuelMacron a dû perdre des milliers de soutiens ! il faut dire que tant de précautions vis à vis des teufeurs…encore plus que pour le #vaccin !

  6. Je ne connais pas les structures et techno-structures de santé et fais confiance en vos connaissances. Effectivement nous sommes en retard de plusieurs stratégies dans la lutte contre ce virus. Le déploiement de la vaccination doit être fait par un logisticien. On en manque ni chez les militaires, ni chez les industriels, ni chez les humanitaires…
    Je crois que la crise est plus profonde que ce que vous analysez. Nous sommes depuis le début aveuglés. Incapables de démocratiquement répondre à cette crise. Persuadés qu’efficience et urgence sont synonymes de décisions verticales. Et là le gouvernement s’essaye à trouver un consensus. Ils l’appellent consentement mais à tord. Mais ils n’utilisent pas les bons relais d’adhésion des gens. Et s’encalminent dans une bouillie qui sape la confiance en notre société démocratique et ne nous permet pas de nous protéger…

  7. Monsieur et cher Collègue,
    Je suis en plein accord avec votre alerte.
    Pour avoir été médiateur et médecin référent d’une association qui gère des EHPAD, je suis convaincu que l’on peut aller plus vite dans la vaccination de ceux – résidents, familles et soignants – qui sont partants. Il y a urgence, car tout retard se traduit par une avalanche de morts, que les familles pourront nous reprocher !
    Le soignants de plus de 50 ans sont inclus dans la première vague.
    A 81 ans, PU-PH en retraite, je continue à soigner mon entourage, à donner des enseignements, à faire des médiations.
    Où puis-je être vacciné ?
    Merci et bien cordialement.
    Pr Jean-Luc Truelle

    • Cher Monsieur, le hasard de la lecture de l’article d’Axel Kahn m’a fait vous retrouver. Vous avez été notre enseignant (avec mon épouse Isabelle Ducuing) à la faculté d’Angers. Nous vous avions adressé ma belle-mère, Mme de Maintenant, de Versailles, il y a de nombreuses années.
      Vous voyant toujours très actif je me permets de vous demander un conseil. L’un de mes anciens collègues, âgé de 70 ans, est atteint depuis 4 ans de la maladie de Parkinson. Après 3 années de bon contrôle de la maladie il souffre désormais de tremblements très forts l’empêchant d’écrire ou d’utiliser son portable et de bouffées d’anxiété, le tout très invalidant.
      Ma question: Quel expert recommanderiez vous (à Paris ou dans la région de Toulouse) qu’il consulte pour essayer d’améliorer sa situation et surtout lui faire bénéficier des dernières avancées thérapeutiques?
      Merci par avance de votre contribution, si vous le souhaitez et le pouvez.
      J’en profite pour vous adresser mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
      Bien à vous,
      Dr. Dominique Limet.

  8. Au risque de vous contrarier, j’ai toujours constaté que la précipitation est plus dangereuse et pénalisante que le lapse de temps pris pour la réflexion. En foi de quoi, le temps de l’organisation réfléchie est toujours bénéfique sur le moyen/long terme❗️ Nous vaincrons ces virus grâce à la confiance en notre système scientifique et médical ❗️
    J’ai pu constater que le doute affaiblit notre IMMUNITÉ essentielle dans tout combat contre nos accidents de santé ❗️
    Tous les contestataires systémiques génèrent du négatif : haine, rancoeur, tout ce que je déteste… En moi-même, je souris sachant parfaitement qu’ils contribuent à leur auto-destruction ❗️ Seuls les optimistes réfléchis et constructifs avancent = VAINQUEURS❗️❤️

  9. Merci pour votre brillante analyse, M. Kahn. Maintenant, comment réparer le désastre ? Faut-il donner des droits supplémentaires (musées, spectacles…) à ceux qui sont vaccinés ? Il me semble que ce serait ethniquement juste et que cela serait une forte incitation, mais on a vu la forte résistance à un projet de loi allant dans ce sens, et qui parlait de « chantage ». Problème de timing, sans doute, le projet a été déposé bien avant la disponibilité du vaccin pour les personnes concernées.
    Comment faire ?

    • Encore ce genre de taré qui veut coller une étiquette, pourquoi pas une étoile tant que vous y êtes. L’histoire vous rattrapera

      • Pourquoi “taré” ? Le principe de précaution a permis en 2018 d’exiger la vaccination obligatoire des nourrissons avant qu’ils accèdent aux structures de la petite enfance, afin de protéger les autres enfants présents. De la même manière les passagers d’un transport en commun ou les spectateurs d’une salle de spectacle peuvent être en droit d’être en présence de gans vaccinés, par précaution. Cela respecte le droit de ne pas se faire vacciner. Mais je pense que dans quelques mois, quand il apparaitra que les hospitalisés et morts du Covid19 seront presque tous des non vaccinés, la vaccination deviendra plus simple à accepter. Qui est le “taré” ?

  10. Pour avoir été présent quand la médecin de l’USLD a présenté à mon père la vaccination, je peux témoigner qu’aussi favorables que l’on étaient, lui et moi, à cette vaccination, elle aurait fini par nous mettre le doute. Elle lui répétait que ce n’était pas obligatoire, qu’il pouvait le refuser, qu’il avait 4 jours devant lui pour réfléchir (c’est sûr que ça fait de quoi réfléchir), qu’il pourrait changer d’avis au dernier moment. Je me suis permis de lui dire qu’avec un tel discours, elle allait instiller de doute même chez les plus enthousiastes. Elle était pourtant elle même favorable à cette vaccination mais pas trace de cette préférence dans son propos. Consternant. Je lui ai dit qu’en tant que médecin (n’exerçant plus), je tiendrais un discours un peu plus positif si je voulais obtenir l’adhésion de mon patient. Parce qu’après tout c’est bien la démarche d’un médecin, quand il est convaincu (parce que ses sources sont sûres) de l’efficacité d’un traitement de le présenter de telle manière qu’il soit accepté par son patient non ? Merci en tous cas Axel Kahn de votre tenacité à porter une parole qui, signe des temps, paraît “disruptive” quand elle n’est que “raisonnable”

    • Mon cher Confrère, rappelez-vous le temps où vous exerciez : ce médecin se trouvait bien dans la stricte obligation de respecter une parfaite neutralité dans l’annonce d’un acte thérapeutique (la vaccination), au risque d’engager sa propre responsabilité. La démarche d’un médecin n’est pas d’obtenir l’accord d’un patient à tout prix, mais d’obtenir son “consentement éclairé”. C’est la loi. Et ce n’est pas à nous, médecins, de dire la loi. Que diriez-vous si les juges soignaient les patients à notre place ? Très confraternellement.

  11. Merci Monsieur pour ce coup de gueule nécessaire. Je l’ai publié sur la page facebook. Je ne donne pas comme vous dans la dénonciation permanente du gouvernement. Je ne vois pas qui d’autre qu’E. Macron pourrait diriger le pays. Mais là c’est trop. Permettez-moi d’ajouter que vos explications du “désastre” n’épuisent pas selon moi le fiasco, qui reste incompréhensible. Il semble que le pouvoir se ressaisisse, mais encore à si petits pas! La peur de la peur qui les paralyse et les fait mentir m’effraie. Comme si le virus portait un Gilet jaune…

  12. Peut-être que ce fiasco fera que nos énarques arrêtent de donner des leçons à la Terre entière, et les fera devenir beaucoup plus humbles….
    Au moment où j’écris ceci, je m’aperçois que je ne suis pas si certain que cela…

    En tout cas, pour recevoir les fils d’actu des agences de presse en provenance d’Allemagne, du Royaume-Uni, des Pays-Bas, nous sommes la risée de l’Europe…

    Merci beaucoup en tout cas pour ce brillant billet de blog !

  13. La France pourrait payer très cher ses incompétences et son absence de pragmatisme. Rappelons que même en vaccinant 100000 personnes par jour, en 6 mois on pourrait seulement en vacciner 18 millions. Pour le moment notre rythme est de 30 par jour!! Ce qu’annonce M.Véran n’est pas réalisable.Seule une vaccination de masse dans des centres de vaccinations ouverts 7/7 permettrait d’accélérer la procédure. Au nom de la liberté pour chacun de se vacciner tous ceux, et ils sont très nombreux, qui veulent se vacciner rapidement ne peuvent pas le faire.Ils sont devenus des victimes de la “lenteur de la vaccination” revendiquée par M.Véran. Incroyable d’entendre ça! Dans quelques mois il y aura des milliers de morts.Tous les jours il y a 380 morts en moyenne dans 6 mois ce sera 70000 morts au minimum.Il n’y a qu’en France que l’on voit ça, d’un côté des incompétents au ministère de la santé qui élaborent des documents de 45 pages et de l’autre 30% de la population qui perçoivent la vaccination comme la transformation des êtres humains en mutants. Pendant ce temps le virus lui ne ralentit pas sa progression bien au contraire et la seule façon d’arrêter la pandémie c’est la vaccination.

  14. Je vous ai suivi à 100%. Là, je vous suis à 0%. Relisez votre post. Une fois, comme on dit en Belgique, puis une deuxième fois 48 heures plus tard. Le démarrage est lent ? Axel, c’est la première fois que l’on fait cet exercice ! Les précautions sont à la mesure de la maladie elle-même. Rien ne sert de courir, dit la fable de La Fontaine. Il ne sert à rien de se précipiter si on est sage et prévoyant. Toute chose demande du temps. Il faut s’y consacrer autant que nécessaire, et non sous-estimer une tache et la faire tardivement à la hâte. Au lieu d’expliquer encore et encore le vaccin, comment il est conçu, pourquoi et pourquoi, vous préférer tirer sur l’ambulance… Non, je ne suis pas d’accord avec vous. Ok, vous êtes un scientifique, pas un communiquant ni, et surtout ni, un CEO qui doit mettre les choses en place sans faire trop d’erreurs, erreurs qui vous seraient ensuite reprochées lourdement par le commun des mortels ! Donc oui je vous propose de relire et modifier le tir car la lunette d’approche est mal réglée et vous a fait tirer à côté du centre alors que jusqu’ici vous étiez dans le mil. On n’est pas tous les jours en forme, je vous le concède, mais je sais aussi qu’à nos âges on ne s’enferme plus dans nos certitudes, …et donc j’ai confiance… :). Anne de tous les dangers car, soit on en sort, soit c’est la cata… Que donc ce démarrage soit exécuté avec prudence, et remercions déjà « le ciel », que le génie humain en a mis certains sur la voie aussi rapide d’un vaccin ! Beau week-end, Alain

    • Bonjour, 33 lignes de post pour nous conseiller la prudence, la lenteur, nous rappeler que ce vaccin est nouveau, que la vaccination commence à peine dans le monde … Savez-vous qu’au 2 janvier le nombre de vaccinations anti-Covid19 dans le monde s’éleve à … 11.47 millions (https://covidtracker.fr/vaccintracker/). Voila qui devrait nous rassurer. Et à l’étranger ils ne sont pas plus bêtes que nous, ils savent aussi gérer le suivi de la vaccination, donc les effets secondaires. Bonne journée.

        • La peur et la confusion regne alors que l economie plonge. J ai voulu integrer un groupe de soignant benevoles pour participer a des vaccinations le dimanche ( les gens sont aussi plus disponible, on du temps -les activites de loisirs sont fermees.
          Que dalle, ca n existe pas. On pertherry des milliera de vaccination les dimanche alors que la gabegie des pcr contine. On est vraiment un pays de perdants. Pas la peine de se battre contre des moulin a vent immobiles. Combien de faillits, combiem de licenciements, combien de morts etcde pcr inutiles avant que 45 ou 50 pr cent du pays soit immunisé ?

  15. Je ne peux qu’être d’accord avec le Pr Kahn
    L’urgence est à la vaccination pas à l’administration
    M Macron à oublié que nous étions en guerre !
    Quel drame que nous soyons si mauvais par rapport aux autres pays
    On oublie encore les médecins de ville qui n’attendent que ça pour intervenir
    Bravo Pr Kahn

  16. Merci Axel Kahn pour cette mise au point indispensable !
    Mais qu’est allé faire Alain Fischer dans cette galère ?
    Dans les situations d’urgence, il faut agir vite !
    Notre administration en est incapable….HAS, ARS , et tous ces mille-feuilles administratifs…Il ne manque plus que le Plenum du Soviet Suprême de la Santé !
    Comme sont dans l’illusion certains qui ont commenté son texte, incapables d’appréhender ce qu’est une urgence (“il ne sert à rien de se précipiter…..! prenons notre temps…) Ancien PU-PH d’infectiologie, on m’avait pourtant appris qu’en cas d’épidémie, les mesures à prendre étaient toujours des mesures d’urgence, à rectifier si nécessaire d’heure en heure , …A l’inculture et l’ignorance, comme à l’absence de toute pédagogie et d’information simple du public, nous ajoutons maintenant le ridicule !

  17. Bonsoir
    Je viens de découvrir votre site, pas mal:-)
    Merci pour votre avis, ça fais du bien … Mille feuilles administratif à la française est bien connu dans le monde entier…
    Je l’impression que nôtre société a perdu le sens de priorité et probablement aussi l’instinct de survie …
    Dans la crise sanitaire et sociale sans précédent, aggravé par la crise de la confiance je nous souhaite bon courage!

  18. Monsieur
    Je me souviens d’une conférence que vous avez faite à Rouen il y a 15 ans.
    Vous aviez fait l’eloge du principe de précaution…. Le mal est fait.
    Venez en consultation. C’est un désastre.
    Respectueusement.
    Pierre brandicourt
    Ancien interne des hôpitaux de Paris
    Ancien chef de clinique.

  19. Nous avons enfin l’ arme tant attendue, tant espérée, un vaccin, issu du génie conjoint, transatlantique, de chercheuses et chercheurs vouées au bien être universel et on se prend les pieds en France dans une bureaucratie frileuse et criminelle. J’ai dans la tête un ” tic tac “à rebours qui fait mal.
    Qui sera comptable des morts que chaque jour de retard accumule ? L’ HAS ? L’ARS? Le gouvernement ? Responsable et pas coupable ? On a déjà donné au moment du SIDA. Pitié…

  20. Comment exprimer mon doute sur à la fois le titre de votre intervention : désastre, et d’autre part sur le contenu tout en respectant à la fois votre qualification et une partie de vos constats? En effet il faut rappeler que lors de l’épidémie de grippe H 1 Na il avait été prévu des sortes de vaccinodrômes qui ont soulevé l’indignation et n’ont pas été efficaces car la population ne s’y est pas rendue, ces immensité ayant fait peur. voilà la raison probable pour laquelle le choix a été fait de ne pas reproduire cette procédure. Ensuite ne pas prendre en considération les opposants au vaccin aurait-il été une façon d’agir plus efficace j’en doute. On aurait crié au scandale et au mépris avéré de ces tendances. Vous citez la Chine comme exemple mais le problème est quand même que ce régime n’est absolument pas démocratique et il semble qu’en l’occurrence la démocratie est peut être inefficace malheureusement vus l’urgence et l’inconnu. Sans arrêt on balance entre la critique, la dénonciation des procédures, l’infantilisation et la nécessaire rencontre des opinions et des points de vue. J’espère que votre autorité morale et votre intervention pourront en effet accélérer la mise en place de cette vaccination indispensable et je pense que votre position un peu provocatrice en somme est exprimée dans cette perspective !

  21. Je suis furieux de cette lenteur. J’ai 82 ans donc je risque ma peau. Et qu’on ne me parle pas des anti vaccins: il n’y a qu’à vacciner les autres !
    Ca se paiera dans les urnes, si j’en réchappe…

  22. Le double effet de l’hyper-administration de notre pays : cette surabondance d’administratifs à étages multiples interdit réactivité, rapidité et efficacité, chacun se protège et grippe le système.
    C’est cette même surabondance d’administration qui génère notre record de dépenses publiques. A dépense égale, moins d’administration permettrait plus de soignants. Ayons la curiosité de mettre en parallèle les organigrammes des ARS et autre HAS et l’efficacité par rapport à l’Allemagne.
    Consternant, affligeant.

    • Oui, merci, et en plus certains personnels de “production” peuvent être tenus à une discrétion qui les empêche d’en parler.

  23. Monsieur le Professeur,
    Si la première partie de votre pamphlet contre une Bureaucratie qui entrave tout et dont découvrez maintenant aussi les méfaits sur la la santé ; est fondé; je suis outrée de votre amalgame avec les gilets jaunes qui n’ont rien à voir avec les technocrates qui nous dirigent.
    Que viennent faire des personnes que j’ai vues sur les ronds points en circulant pour mon travail, qui demandaient à ne pas être pénalisées par les taxes sur les carburants car ce sont des ruraux au smic, habitant loin de leur travail ? Quel mépris des autres, et pourquoi les rendre responsables de l’incompétence de l’Etat ? Ceux qui ne veulent pas se vacciner ne sont pas un problème, puisqu’ils ne prennent pas les doses des volontaires. Vous attisez la haine alors que vous faites partie aussi de cette technocratie par les fonctions que vous exercez.
    En attendant le vaccin, appliquons des traitements utiles pour limiter l’aggravation. Cela fait partie aussi des stratégies.
    Et que direz – vous si le vaccin n’est pas assez efficace face au virus. Ce sera la faute des gilets jaunes !!

  24. le souriant monsieur Fisher, rempli de qualités par ailleurs, n’y parviendra malheureusement pas. Il n’est pas un stratège et est entouré de nos administratifs et énarques habituels. Les entreprises événementielles -actuellement au chômage et coûtant cher à l’Ettat français- expertes en logistique et organisation dans les domaines les plus divers, ont proposé leurs services au gouvernement. Pas de réponse…Dommage !

  25. Cher Axel,
    Vous avez tout dit. Avec régularité et obstination, nous persévérons dans les mêmes erreurs : sous-estimation de l’ennemi (notre “ami” covid comme disait notre PM), justifier l’inaction par des insultes au bon sens (ne pas prendre la température des gens sous prétexte qu’ils peuvent avoir pris du doliprane; ne pas bloquer les voyageurs venant de zones rouges; ne pas donner de masques sous prétexte que c’est trop compliqué à mettre), faire semblant de lutter (ces tentes de test covid dans les rues de Paris dont 3/4 ne sont pas en mesure de proposer un rendez-vous – ça c’est du vécu), s’habituer à cette solution moyenâgeuse qu’est le confinement en perfusant l’économie à coups d’argent qu’on a pas (or cet argent dilapidé pour empêcher des gens de travailler comme ils en ont besoin, c’est de l’argent que nous n’aurons pas pour notre santé future, d’autres épidémies qui sait ?). Et puis maintenant cette politique de vaccination hallucinante, dont le non démarrage laisse perplexe et que vous expliquez si bien. Il n’y a pas de meilleur choix pour faire échouer une vaccination de masse que de commencer par les plus fragiles (ehpads) qui ont tous les risques maximums de mal la tolérer (santé au plus bas, entourages frileux – eux-mêmes à risque mais devant encore attendre des mois, tuteurs/curateurs apeurés de faire le mauvais choix…). Et puis encore des alternatives impossibles : les médecins traitants ou bien les vaccinodromes ? Hé bien ce seront les premiers contrairement aux autres pays ? Ma solution ? Faites les deux ! Hé oui, pourquoi s’enfermer dans une alternative absurde ? Faites les deux : pour certaines personnes ce sera le généraliste ou le pharmacien, pour d’autres plus jeunes et voulant aller vite, le vaccinodrome.
    Bon, on pourrait en écrire des pages, mais je reste étonné par la capacité française toute shadokienne à choisir les solutions non pragmatiques.
    Bonne année 2021

  26. 1) Cela devrait nous amener à réfléchir sur la lourdeur administrative générale avec, avant toute idée de correctif, la question “Quelles en sont ses causes ?”. 2) Plusieurs personnes m’ont dit “Je me ferais bien vacciner si je savais que vacciné je ne risquerais plus de transmettre le virus”. La question de la transmission par des individus vaccinés ne semble pas tranche d’après ce que j’ai pu entendre sur les média ordinaires. Pouvez-vous nous éclairer un peu ?

  27. Bonjour. Qu en est il des autres vaccins utilisant une technologie déjà éprouvée ? Qu en est il de la recherche de médicaments empêchant les cas graves ? Faudra t il se faire vacciner tous les ans l épidémie sera t elle saisonnière ? Qu en est il de la transmission par les enfants de maternelle , port du masque par les enfants ainsi que l application des gestes barrières y sont impossible (sauf le lavage des mains et aération) problème des cantines ? En vous remerciant

  28. Je rappelle que la notion de santé publique inclut la santé psychologique. Au même titre que la santé physique. En niant la premiere au profit exclusif de la seconde, nos dirigeants et les partisans d’un grand confinement brimant la vie pour (paradoxe révélateur) préserver la vie commettent une hérésie absolue sur le plan médical et scientifique. Il est désormais possible (pour ne pas dire probable) que les excès et les dérives incohérentes du confinement général détruiront au moins autant de vies que le covid lui-même. Aucune politique sanitaire responsable ne nie l’aspect psychologique de la santé publique.

  29. Cher Axel Kahn,

    Merci pour votre publication. Oui, je vous rejoins, il y a un désastre politique dans la façon dont la question de la vaccination a été abordée. Mais contrairement à certains commentaires, je ne pense pas que le premier accusé (facile) soit l’administration. On peut certes questionner les dérives de fonctionnement de l’HAS qui travaille hors sol. Étant en charge de la gestion d’une centaine d’EHPAD, la lecture de ses recommandations ne m’ont rien appris, malheureusement et j’ai été frappé par l’absence totale de recommandation quant à l’opportunité de la vaccination, ce qui état quand même la principale recommandation attendue !

    Mais il me semble que le mal beaucoup plus profond est politique : l’administration n’est puissante ou inefficace que pour autant que le politique ne la dirige pas. Et c’est le Président de la République qui a décidé que cette vaccination ne serait pas obligatoire puis n’a pas eu un mot déterminé le 31 décembre pour dire aux Français qu’il fallait se vacciner. Et ces mots n’ont pas plus été prononcés par le ministre de la Santé. Et c’est enfin le gouvernement qui a reculé (cédant aux accusations absurdes de chantage) alors qu’il voulait tirer les conséquences de la généralisation à venir du vaccin. Il fallait au contraire dire les choses comme elles sont : grâce au vaccin (qui nous protège des formes graves de la maladie en attendant ceux qui lutteront aussi contre la contamination) nous allons pouvoir reprendre une vie normale. Et puisque la vaccination n’aura pas été obligatoire, ceux qui l’auront refusée prendront leur risque mais ne pourront continuer à réclamer qu’on asphyxie notre économie ou qu’on barricade nos Ehpad. Il n’y a pas de raison que la collectivité paie pour les imprévoyants. Tenir ce discours clairement en même temps que débutait la vaccination aurait créé une toute autre dynamique. Il est encore temps de le faire, comme il est encore temps de réviser les priorités de vaccination : vacciner les résidents d’Ehpad prendra de toute façon du temps, profitons-en pour vacciner en même temps d’autres populations prioritaires.

    • Merci à Axel Kahn et merci à vous Dominique Monneron,
      On peut également s’ interroger sur le rôle du Conseil national de l’ordre des médecins. Voir : https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/communiques-presse/vaccination-anti-covid-consentement

      Le CNO s’autorise à imposer une procédure introduisant des délais incontrôlables ” le médecin apprécie avec son patient le temps dont ce dernier peut avoir besoin pour prendre sa décision ” intervenant ainsi sur un domaine qui ne relève pas de sa compétence ni de sa responsabilité : la logistique
      “Ces principes doivent être respectés quelles que soient les contraintes logistiques qui s’imposent à nous dans la mise en oeuvre de la vaccination anti-covid”
      Comment cela est-il possible que le CNO se moque des “contraintes logistiques” et invite les médecins à les ignorer ? Cette phrase à elle seule ne mérite-t-elle pas analyse approfondie sur ses impacts sur l’ensemble de la population ?
      Ce matin sur France Inter, tant la représentante de la HAS qu’Axel Kahn ont dit ignorer d’où provenait ce délai de réflexion (4 j ? 5j ?) pour le consentement. C’est donc le CNO qui édicte des lois avec ses conseils à la lenteur ?

      Par ailleurs, concernant la solidarité (ou son absence) on peut rappeler l’Article 12 du Préambule de la Constitution de 1946, toujours applicable :
      “La Nation proclame la solidarité et l’égalité de tous les Français devant les charges qui résultent des calamités nationales.”
      Les médecins pourraient peut-être intégrer la nécessité de sensibiliser à la solidarité dans le discours qu’ils tiennent à leurs patients ? De même tous les responsables administratifs et politiques pourraient rappeler que notre devoir, à tous, de solidarité dans cette situation de pandémie est inscrit dans la Constitution .
      Ada Seiler

  30. M. Khan – si en plus vous pouviez faire de sorte que le discours public cesse d’utiliser le terme de “volontaires” pour ceux qui se font vacciner, ce qui crée l’impression qu’ils se sacrifient car le vaccin serait dangereux.

  31. Monsieur le Professeur d éthique, de principe de précaution et aujourd’hui de stratégie vaccinale à la vitesse de pointe….
    Vous avez créé le doute et l’attentisme en faisant la promotion des vaccins chinois avant la publication d’études scientifiques , et en qualifiant d’OGM certains des vaccins choisis par l’Europe et in fine par la France Vous parlez de vaccins classiques , de vaccins du 19 ème siecle, de vaccin a la Louis Pasteur. D’autres parlent des vaccins traditionnels ( Marine Le Pen), de vaccins surgelés ( Jean Luc Melenchon), de vaccins de science fiction , de pub de labo , de big pharma( Pr Didier Raoult)…Si j’utilisais la dialectique de ce dernier, vous appuyez la pub et la stratégie d’un état totalitaire qui manipulent tous les chiffres , toutes les preuves, tous les faits… pour des objectifs impérialistes en Afrique, en Asie, en Amerique…Médecine par la preuve.?

  32. Bravo à Axel Kahn, dont les analyses et la pédagogie sont plus que pertinentes.
    J’ose m’aventurer à résumer tout cela d’un trait : y a-t-il un capitaine sur le navire ?

  33. Bonjour,
    Merci pour votre intervention sur cette incapacité gènètique de la structure de gouvernement de la France, qui se complait dans la com et les procédures, J’ai écrit a Olivier Veran sur ce point, sans espoir de retour,( sauf un éventuel texte circulaire comme déja expérimenté). Je ne sais pas comment virer ces incapables. Ils ont l’air nombreuxet résilients à différent échelons.
    Ce n’est pas le premier exemple de leur mensonges tentant de masquer leur incompétence derrière une stratégie incrédible. C’est une nouvelle marque de ce manque de réalisme et de mépris des personnes..
    Une seule solution pour sortir de la pandémie: vacciner le plus possible, le plus rapidement possible.
    Respectueusement,
    Michel Courtois
    .

  34. Une salutaire indignation quant à nos lenteurs dans une action pourtant attendue depuis des mois et qui devrait être organisée donc de façon optimale! Il faut d’urgence corriger le tir.
    Il est en outre incompréhensible de voir le gouvernement et les médias communiquer à outrance depuis des mois sur les anti-vax récalcitrants! Nous n’avons pas assez de doses de vaccins pour satisfaire les français ( plus de 20 millions!) qui souhaitent être vaccinés et protégés… occupons nous de ceux-ci en priorité et remettons à plus tard la pédagogie destinée aux obscurantistes anti-vax…
    Coup de chapeau en outre au Royaume Uni pour son pari courageux sur des attitudes adaptées à l’urgence sanitaire ( le démarrage large de vaccinations par dose unique et l’agrément accéléré du vaccin Astra Zeneca…)!

  35. YES I KAHN…. mais pas que…écouter Pitard et Velot
    Il faut développer les capacites de production de vaccin Arnm en France ou acheter plus cher comme Israël.. Fixer la barre a 60 ans et plus … Dire plus qu’un vaccin arnm n’a pas d’adjuvants , dire qu’un vaccin Arnm est plus efficace et reduit donc le nombre nécessaire a l’immunite collective , passer au dessus des médecins généralistes dans des centres de vaccination au minimum 2 à 4 par departement..puis avec la lyophilisation passer via les médecins en cabinets…

  36. Laissons passer 2 semaines max pour nous emporter!
    Mais si l’efficacité de notre administration de la santé est aussi grande côté vaccin qu’elle l’a été pour les masques et le début des tests, il y a bien des raisons de sonner préventivement les cloches!
    Pourtant, comme noté dans le blog, tant la protection civile, que les humanitaires, les militaires sont rôdés aux situations d’urgence: quelle bonne pratique tire-t-on de leur savoir-faire?
    N’ignorons pas le côté procédurier de bien des organisations ou des personnes, qui poussent finalement à énoncer des précautions multiples, souvent inutiles, génératrices de lenteur quand la vitesse est essentielle, mais juridiquement plus protectrices,
    Et qui trouve normal que moi, simple particulier de plus de 65 ans n’ait comme information que la fenêtre de tir: mars. Mais rien sur qui vaccine, comment est-on averti que le tour est venu, etc??? Pourtant, pour la grippe, on sait le faire. Et cette année, la réponse de la population a été très rapide, au point qu’il n’y avait plus beaucoup de vaccins 2 semaines après…souvent sans indication d’un délai de réappro. Heureusement, la grippe n’est pas venue…La COVID, elle, est là!

  37. J’ai du quitter la France, le coeur brise par les humiliations que j’ai vecu dans mon travail de these sur la sclerose en plaques. J’ai ete contacte par le groupe Chinois de Beijing qui a publie en juin 2019. Des Juin 2019 nous savions que c’etait une maladie vasculaire, detruisant les cellules endotheliales. En utilisant les perfusions de methylprednisolone on demagine les lymplcytes et avec un traitement ECMO correct on peu reprendre l’oxygenation des tissus. Les ventilateurs ne servent a rien car un coeur anoxique ne repart jamais. Ignorance devant les observations etrangeres et desir de carriere de faire valoir son ego. Pour etre un bon checheur il faut beaucoup d’humilité, pour etre un bon medecin il faut savoir ecouter, pour etre capable de prescrire il apprendre des autres.

  38. Bonjour Mr Kahn,

    il y a plus de trente 30 maintenant, vous êtes venu au sein de l’Université dans laquelle j’étais jeune étudiant (USTL Montpellier) pour faire une conférence sur l’éthique. Votre prestation, sans aucun support m’avais impressionné et sans doute assez influencé pour ma future carrière. Aujourd’hui, je suis ingénieur de Recherche à St Etienne.
    je constate, comme vous, la mauvaise (doux euphémisme) gestion de cette pandémie par nos pouvoirs publics. La critique est facile ….. mais l’art difficile sauf que là, il me semble qu’il ya une très grande succession d’erreurs….
    j’aurais juste quelques questions pour lesquelles j’aimerais votre avis: comment en est on arrivé là? Pourquoi ces mauvais choix répétés, pourquoi toutes ces contradictions, que fait le comité scientifique? est-il écouté?
    Notre pays, qui a longtemps été un des meilleurs en matière de recherche est actuellement gravement sinistré sur ce plan…

    je trouve ca assez triste

    Merci

    bien cordialement

    Olivier

  39. Ce désastre sanitaire, qui n’est que la partie émergeante du marasme de notre politique de santé publique, a certes pour cause la frilosité des élus devant la soi-disant « résistance de l’opinion publique » complaisamment véhiculée par les médias et les réseaux sociaux. Mais, au-delà de ces aspects conjoncturels, la raison de ces dysfonctionnements menaçant la santé publique est structurelle : c’est le conservatisme de la haute administration en santé entretenu par le corporatisme exacerbé et anachronique des organisations qui représentent les médecins.

    • Bonjour,

      merci pour cette réponse qui est assez effrayante car le conservatisme nuit à la réactivité, tue l’initiative et même si on a besoin de bases solides, l’innovation est un besoin impérieux en matière de santé face aux prochaines pathologies à venir….
      Ce n’est pas rassurant pour l’avenir.

  40. C’est bien dit, mais Axel Kahn ne dit pas tout : la confiance, c’est réciproque, et ça se mérite. La défiance de l’un entraîne et accroît la défiance de l’autre. L’État (pour parler large) ne fait jamais confiance aux citoyens, il s’en méfie toujours, on ne voit pas pourquoi ceux-ci lui feraient spontanément confiance. Ce pays vit dans une défiance maladive depuis trop longtemps.

  41. Docteur Kahn j’ai eu écho que vous auriez dit” si je devais me faire vacciner c le vaccin Chinois que je me ferais injecter” si c vrai pouruoi ce vaccin n’existe t-il pas en France????je n’ai aucune confiance dans notre façon de procéder et ne me ferais pas vacciner pourtant j’ai 80 ans!!!

  42. J’adore tous ces apôtres de la transparence des surgelés germano allemand comme Melenchon qui souhaite un vaccin russe comme d’ailleurs le dictateur Maduro du Venezuela. Ce vaccin recombinant a vecteur viral adenovirus a été plusieurs reprises critique par Axel Kahn . Ce n’est pas comme le dit notre insoumis incompetant un vaccin traditionnel , un vaccin classique ….

  43. Imaginez la stratégie Le Pen vaccin traditionnel français ou la stratégie Melenchon…vaccin russe recombinant cubain dans 6 mois et chinois… et vous feriez l’autopie d’un désastre…
    La bonne stratégie selon moi est a deux vitesses . C’est de s’appuyer sur Moderna avec 1 dose à 92% pour les jeunes seniors et deux doses de BioNtech pfizer pour les vieux seniors dont le système immunitaire est moins efficient… Pour les plus jeunes non obèses et sans comorbidite on leur donne un vaccin conforme aux critères OMS

  44. AVONS NOUS VAINCU LA GRIPPE DANS LE MONDE AVEC DES OEUFS DE POULES?
    30 à 60 millions de morts dans le monde depuis 1944…
    Voilà un vaccin traditionnel dans des œufs de poule allergènes cher à Marine Le Pen…pas très efficient face aux mutations rapides du virus grippal..La solution des biotechnologies, des starts up ,des spin off surfinancees comme pour le sars cov 2 permettrait de resoudre le problème.. avec Adn messager… ou recombinants…à moins que les big pharma dont Sanofi Pasteur verrouillent leur 4 MI,LIARDS de Chiffre d’affaires…

  45. Merci, cher Axel Kahn, de porter très fort la voix tout à la fois de l’analyse critique – au sens noble du terme – de l’enthousiasme, de la détermination mais aussi de la nuance et de la tempérance. Plus que jamais, nous avons besoin de tout cela. Amitiés.

  46. Merci, cher Axel Kahn, pour cette nouvelle cohérence dont vous faîtes preuve en ce début d’année.
    Je suis tout de même surpris de votre réaction épidermique et virulente contre le gouvernement car fin novembre/début décembre, vous disiez sur différentes interviews accordées à Radio Monte Carlo et à d’autres médias francophones que les anciens vaccins utilisaient, je le site “une technique qui est sûre, alors que les autres sont plutôt nouvelles et nécessitent d’autres arguments”.
    Vous disiez aussi : “Si je devais me faire vacciner aujourd’hui, avec un vaccin chinois, ce serait sans aucun problème.” On peut facilement, sans être un ignorant notoire, en déduire que ce serait un problème avec un autre type de vaccin.
    Vous avez certainement obtenu les arguments que vous attendiez par la suite puisque vous vous battez avec rage depuis un mois à réhabiliter la confiance envers ce vaccin ARN. Cependant, permettez-moi de penser, sans me cataloguer dans les Gilets Jaunes ou autres complotistes, que vous avez participé sans le vouloir à la cacophonie ambiante et très française qui fait qu’on était à 332 vaccinés début janvier ! En effet, on ne peut pas entendre d’une personne renommée de votre trempe un son de cloche le 1er décembre qui est différent de celui du 1er janvier.
    Cela dit, je vous trouve beaucoup plus cohérent en ce début d’année et je suis heureux d’apprendre que vous venez de vous faire vacciner ARN, contrairement à nos Ministres.
    Les français n’attende pas un cours de génétique à chaque intervention mais une clarté et une cohérence dans le temps et dans les actes de la part de nos politiques, comme de nos scientifiques renommés.
    C’est à mon avis cela qui manque cruellement en France !
    Amitiés.

  47. De nombreux scientifiques, medecins , politiques , journalistes ont introduits la méfiance la défiance et l’attentisme en décembre…dans un pays qui n’a pas ni une grande culture scientifique, biologique et medicale ni une culture plus accessible de l’histoire des sciences….Le plus inculte de tous est le plus litteraire,.. c’est Jean Luc Melenchon pour qui Axel Kahn a vote au premier tour des élections presidentielles…Alors qu’il nous explique pourquoi il préfère les vaccins russe, cubain et chinois aux vaccins anglais, allemands, suedois…et américains.
    La différence entre le vaccin OGM anglais et le vaccin OGM russe si je reprend la classification AK 2019?
    La différence entre un communiqué de presse d’une entreprise de biotechnologie ou de pharmacie validé par des publications revues scientiques internationales , des agences du médicaments et celui du Kremlin validé par Vadimir Poutine ?

  48. La vérité c’est qu’ Axel Kahn a trop peur des vaccins qui vont suivre les ARN messagers , c’est a dire les recombinants a vecteur viral ADN a base d’adenovirus de singe et encore plus les 2 vecteurs viraux adenovirusses humains proposés par Melenchon cultivés dans des cellules renales de singes verts..Vaccins traditionnels ? On est loin des œufs de poule fécondés de la plate-forme vaccinale contre la grippe hivernale qui peut être efficace à 20 %…. Dans ce cas combien de français doivent être vaccinés ? ON NE VACCINE PAS AVEC DE LA Semantique, de la RETHORIQUE domestique ou geopolitique…

  49. Bonjour Professeur, mes respects.
    Mes anciens voisins et amis, plutôt âgés, sont pétrifiés de trouille pas le covid mais plus encore par la vaccination. Je leur ai élaboré un petit argumentaire pour tenter de les rassurer, au moins sur le vaccin. Dans lequel d’ailleurs je me réfère à vos interventions sur le sujet. Ce témoignage est intitulé « Pourquoi je vais me faire vacciner ». Sujet d’actualité s’il en est.
    Je me permets de vous le soumettre, via votre Messenger Facebook, dans la pièce jointe suivante (lien hypertexte ci-dessous)..

    https://drive.google.com/file/d/1NzJZSmiZ9mrLGyGPMatdB7UDaMqFnFFB/view?usp=sharing

  50. A quand un vaccin sous forme de suppositoire ? Facile à conserver, transporter, administrer… Je jubile à la pensée de ces éminentes personnalités de tous bords – politiciens, éminences médicales et scientifiques, vedettes – se bousculant pour apparaître dans les médias en train de se faire vacciner ou de nous éclairer de leurs avis avisés et pertinents conseils.
    Monsieur Kahn, avec tout mon respect, il vous en reste encore à voir.

  51. Évidemment qu’il faut encourager les gens à se faire vacciner.Mais les démagogues et les extrémistes au pouvoir qui ont détruit l’hôpital public et promu l’ultra libéralisme économique devraient être sanctionnés sinon judiciairement (ce qui serait pourtant amplement justifié) du moins électoralement. D’autant qu’à ce scandale sanitaire s’ajoutent d’autres scandales (atteintes aux droits des personnes âgées et discriminations envers les personnes autistes) : nous vivons dans une société nihiliste où la vie d’autrui compte pour rien. Cela se vérifie à tous les niveaux, pas seulement en terme de santé publique.

  52. Les extrémistes du centre , les ultra libéralismes du centre , voilà deux oxymores. Par contre les extrémistes de droite sont dubitatifs sur le type de vaccin arrivés en premier avec des études fiables.. et souhaitent des vaccins pour la Saint Glinglin
    Les extrémistes de gauche renforcent la nationalité US du vaccin Pfizer alors qu’il est allemand a l’origine Le chef des insoumis choisirait un vaccin russe sans étude fiable, sans capacité de production qui est un type de vaccin identique aux vaccins anglo suedois…etc.. Voila donc des retardistes

    • Au cas où cela vous aurait échappé les démagogues et les extrémistes sont au pouvoir depuis au moins 40 ans : il suffit de voir l’état dans lequel ils ont laissé la France, ou ce qu’il en reste. Quant à la gauche, la droite etc…l’inculture politique est telle que la plupart des gens ignorent la signification de ces concepts. Qualifier le PS ou la FI de “partis de gauche” ( par exemple) est une preuve de confusionnisme idéologique.

  53. Je dis simplement que l’ on peut déduire des declarations des Le Pen fille et niece et de Melenchon, une strategie vaccinale qui aurait été un autre désastre…Quant à Segolene, sa stratégie vaccinale priorité aux jeunes c’ est juste une tactique politicienne ou elle est hors sol…

  54. Le vaccin nasal de Pasteur vous laissera peut être sur le Q..
    BioNtech travaille sur la lyophilisation de son vaccin .qui ne sera donc pas un surgelé digital Melenchon…
    La forme galénique d’ un médicament c’est de la science et de la technologie, pas du fun ou de l’esthétique Cf le désigner Ensci Lehanneur. Je prends des pilules en forme d organe et de la couleur de cet organe…mais le tableau clinique du Covid est trop large…

  55. Bjr
    Avec votre intervention sur le sujet de la vaccination contre le covid vous avez participé à l’accélération de la vaccination et je vous dis merci. Aujourd’hui la France est encore très en retard et j(ai bien peur qu’a la longue elle va recevoir tellement de vaccins qu’elle ne saura plus ou les mettre et il faudra peut être en jeter!!!. Aujourd’hui le gouvernement est dans l’accélération sans organisation correte avec un risque important de dérapages divers.

  56. Autopsie d’un desastre suisse, belge, Luxembourgois ,hollandais… et français?
    Les Republicains sont responsables du desastre H1 N1 de 2009. Si Castex, ex LR avait suivi cette voie au départ, c’était l’échec assuré définitif ….Si on avait suivi les solutions de PLATEFORMES vaccinales de MELENCHON LFI ,de LE PEN RN, on n’aurait pas encore commencé la vaccination…
    Il y a encore des améliorations à faire … en marche sur la priorisation des personnes jeunes ou non avec comorbidites et non par catégorie professionnelle comme une négociation syndicale cf calendrier suisse….

  57. Bonjour Pr Kahn. Je me suis faite vacciner le meme jour que vous a l Hotel Dieu a Paris. Desormais le centre est injoignable, que ce soit par telephone ou par mail a l adresse vaccincovid.htd@aphp.fr. J ai donc pris rv a un horaire compatible avec mon zmploi du temps-consultations, endoscopies bronciques, dans un centre de la petite couronne. On ma rappelé ce matin pour me dire que ma deuxieme injection etait annulée. Priorité aux gens de plus de 75 ans annonce t on ( et surtout manque de doses). Je suis medecin de 53 ans et je pratique des gestes a risque, endoscopie bronchiques et biopsie… Donc , c est reparti comme en mars avec les masque : on se lave les mains et on prie sous nos masque.

    Et on se dit que la premiere dose est GACHEE, perdue, utilisée pour rien. Qui sont les” experts” pieds nickelés ayant organisé cette gabegie, car cette premiere dose gâchee est ecoeurante.

    • Vous devriez savoir que cette première dose du vaccin Pfizer BioNtech est au moins aussi efficace que deux doses d’un des vaccins chinois préconisé par Le Pen Melenchon…
      H de 74 ans avec IDM et DT2,vivant sous le même toit que ma mère de 89 ans DT2, j’attends en voyant régulièrement un et +généralistes, spécialistes qui nous prescrivent des médicaments dangereux.Personne, n’est parfait…

    • Donnez un delai precis entre 2 doses, ne faites pas de la polemique sterile avec des qualificatifs outranciers …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.