MON PLEIN SOUTIEN À JEAN-PIERRE MASSERET


Je suis Champardennais. Mussy-sur-Seine, à l’extrémité sud du département et de l’ancienne comme de la nouvelle région, est le berceau de ma famille, j’y possède une maison familiale, une petite propriété, mes chevaux y coulent des jours heureux, je l’espère. Comme je m’y attendais, le Front National (FN) représenté par Florian Philippot a fait dans la nouvelle région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes (ALCA) un score important, il peut prétendre à la victoire finale. C’est pourquoi, dans le but de faire barrage au FN, la direction du Parti socialiste (PS) a sommé son candidat en ALCA comme ceux en Nord-Pas-de-Calais et PACA, de retirer leurs listes arrivées en troisièmes positions. Cette décision se veut fidèle à l’esprit du Front républicain vieux de cent-cinquante ans. Je la respecte comme je comprends l’attitude des femmes et des hommes de gauche qui y sont en conscience favorables. L’union des républicains contre le danger royaliste, factieux ou fasciste était une belle idée, la tradition avait de la gueule. Pourtant, je crains que ce soit là aujourd’hui une politique désastreuse, voire insensée. J’en voudrais relever les raisons principales.

  1. Le front républicain qui implique la réciprocité n’existe plus. Les Républicains (LR) s’y opposent, d’ailleurs à juste raison. Dans la conjoncture actuelle, le retrait d’un candidat de droite arrivé en troisième position aboutirait à un transfert de voix plus important sur le FN que sur le candidat de gauche. Un tel phénomène sera moins massif dans le sens du retrait d’un candidat PS mais existera néanmoins. Dans le bloc de la gauche prête à s’unir pour le deuxième tour, certains électeurs très hostiles à l’orientation libérale néoclassique de l’économie, peu convaincus par le tour pris par la construction européenne sous la conduite de la chancelière allemande, risquent bien de préférer le saut vers le FN au soutien d’un candidat de la droite sarkozyste. Ils ont été nombreux dans le passé à franchir le pas, alors peu réversible, au moins à court terme. Prendre une décision qui risque d’enrichir l’escarcelle du FN alors que les adversaires de droite tentent parfois de s’attirer ses bonnes grâces pour défaire la gauche ne m’apparait pas constituer vraiment une bonne idée.
  2. La manœuvre pourrait bien s’avérer inefficace tant l’avance au premier tour du candidat FN est importante, et tant la dynamique semble être de leur côté. Dans ce cas, le monopole de l’opposition anti-FN au conseil régional sera laissé à la droite qui en tirera tout le bénéfice. Les vainqueurs auront beau jeu de clamer qu’ils l’ont emporté seuls contre tous. À l’inverse, si la droite est finalement victorieuse sur le FN, ce sera lui qui pourra accentuer son discours de seul opposant à l’UMPS d’un establishment politique honni. Dans les deux cas, ce sera sans doute une étape décisive dans l’effacement durable de la gauche en tant que force d’alternance dans la région. Or, dans les trois situations considérées, le total des voix de gauche égale ou dépasse celui de la droite. À l’inverse, le but de Marine Le Pen est l’élection présidentielle, pas les régionales qui ne sont qu’un tremplin. Elle apparait gagnante à tout coup dans l’affaire.
  3. Le combat politique exige de la part des femmes et des hommes qui s’y engagent de persévérer dans le succès comme dans l’échec, il ne peut se satisfaire de la politique de la chaise vide. Un Premier secrétaire du PS défait au premier tour d’une élection présidentielle l’a pour un moment oublié, toute sa carrière en a été ternie. Si le FN conquiert en effet des régions, il n’aura pas la maitrise de la France, le plus grand nombre de victoires reviendra à la gauche et à la droite, elle ne sera pas à l’Élysée et ne dirigera pas le gouvernement, c’est ce qu’il convient d’éviter en priorité. La lutte pour démontrer l’inanité de ses solutions sera intense, il convient de ne lui céder la place nulle part, en particulier dans les conseils régionaux ou l’opposition devra à l’inverse être farouche, pied à pied, projet après projet. L’opposition ne négligera aucune occasion de prendre la population à témoin, de la mobiliser contre les atteintes les plus périlleuses au ‘vivre ensemble. Encore faut-il pour mener ce combat « de chiffonniers » être présent, il n’y aura rien de trop que droite républicaine et gauche participent, chacun avec ses spécificité, pour le respect des valeurs de la République en région. Quelques difficiles soient les temps présents, il y aura un avenir, il convient d’être de ceux qui maintiennent dans l’épreuve et préparent des lendemains meilleurs, de ceux qui ne lâchent et ne lâcheront rien.

Jean-Pierre Masseret a décidé de passer outre aux consignes de son parti et de ne pas quitter la bataille. C’est pour lui un choix difficile qu’on lui fera payer. Le Premier secrétaire du PS a déjà appelé à voter contre lui, j’en suis outré. Pour moi, J-P Masseret fait honneur à la démocratie autant qu’il me semble sauver l’honneur de son camp. Aidons-le. Même si j’ai parfois été mêlé à l’action politique, cela n’a jamais été pour moi un choix de vie, je suis un chercheur, un universitaire, je tente d’être un penseur. Je suis aussi un chemineau vagabond amoureux fou de la France. Pourtant, ce billet constitue une action militante. Si vous partagez mon analyse, diffusez ce texte, faites connaitre votre soutien à J-P Masseret, et votre manière de penser à ses dirigeants politiques.

Salut et fraternité, le pire n’est jamais certain quand on ne l’accepte pas

Axel Kahn, le sept décembre 2015, 20h 30

Partager sur :

72 thoughts on “MON PLEIN SOUTIEN À JEAN-PIERRE MASSERET

  1. je viens de lire votre lettre et je suis en accord avec vous il va contre son camp le PS il a donc bien des idees de gauche socialiste et ne veut pas revenir sur les idees de gauche qui defend donc je voterai Masseret s il ne revien t pas sur ce qu il dit avant demain

    • Merci à M. Axel KAHN pour cette belle analyse claire et précise.
      Bien que n’ayant pas voté pour J.P. MASSERET au premier tour, je le ferai au deuxième, pour saluer son courage politique. Il y en a marre de ces donneurs de leçons parisiens, qui ne voit que par stratégie et magouilles. Il serait temps de laisser la voix au peuple jusqu’au bout. Cela s’appelle littéralement la démocratie, la vraie, et non pas l’oligarchie plébiscitaire dans laquelle nous vivons.
      Tout cela teinté de démagogie et souvent nos dirigeants actuels jouent sur la peur de leurs concitoyens pour leur dicter leurs choix.

  2. Lancer vite une pétition de soutien ouverte à tout le monde. Toute la gauche française sera derrière Masseret c’est sûr. Lancer vite cette pétition pour qu’ils se rendent compte de leur erreur, de leur manque de combativité, de leur bêtise.

  3. Ajoutons une 4ème raison. J’ignore pourquoi mais il suffit que Valls dise quelque chose pour que subitement on ai envie de faire l’inverse. Il nous reste quelques jours pour réfléchir,

  4. Merci de ce que vous avez écrit, cela reflète parfaitement mon analyse. J’espère que M. Masseret rassemblera du monde.
    Je ne suis pas Champardennaise, mais « Occitano-catalane » et ne veux pas du FN à la tête de ma région.

    Salut et fraternité, il faut toujours faire face.

  5. Bravo M. le Professeur !
    Je partage bien entendu, ces idées qui sont d’ailleurs les miennes ! Je suis socialiste, et outré par ces positions de Valls et Cambadelis. Cambadelis dont je me demande encore d’où il sort …
    Bien sur que ce prétendu front républicain n’a aucune existence, puisqu’à sens unique. Les Républicains ne faisant qu’usurper ce nom…
    Bien sur qu’en l’absence de JPM des voix de gauche (extrême…) iront se porter sur le FN !
    Et bien sûr que le SEUL moyen de s’opposer est d’occuper au moins un siège d’opposant, et pas d’être absent des débats !
    A vous lire, je reconnais bien un humaniste. Et quoique vous en disiez, un grand penseur…

    • Une méconnaissance de la gauche chez les socialistes qui repetent ce que les médias leur disent.
      L ennemi principal de tout extrême gauche est le fn . Tous les extrêmes gauche luttent sur le terrain internet et sur les manifs contre le fn. Il lui vomissent dessus.trouve moi un seul site ou parti d extrême gauche qui appellent a voter fn ou a en faire des louanges. Tu confonds délinquance et activisme révolutionnaire.
      Voila le problème le ps ne connait plus le peuple. Je ne suis pas d extrême gauche mais je les frequente .je suis communiste et oui l ennemi de toute la gauche est le fn. Le fn a baissé contre chirac, preuve que les gauchistes sont même allés voter a droite contre le fn. C est honteux d associer les extrêmes pour des gens soit disant de gauche. La droite se reconnait dans l extrême droite plus qu a gauche. L extrême gauche est radicalement humaniste et anticapitaliste . L extrême droite est fachiste.
      Je voterai jp masseret mais reveillez vous en choisissant vos amis. Jamais d union avec la droite ennemi no2 et combattons le fn ennemi no1 pas d umps sinon la lepen passe en 2017. C est ce que détestent les abstentionnistes.

  6. Bonjour, je veux juste ajouter ceci. MASSERET et RICHERT était prêt à travailler ensemble lorsqu’il souhaitait fusionner leur deux seules régions. Le maintien de l’un qui fera perdre l’autre ne vous surprends-t-il pas ?

  7. Il faut s associer à ce grand nom de la recherche française et saluer le courage de se mobiliser pour sauvegarder la démocratie .

  8. Il faut s’associer à ce grand nom de la recherche française et saluer le courage de se mobiliser pour sauvegarder cette belle et noble valeur que représente la démocratie.

  9. Quand je vois les électeurs du front national saluer les uns après les autres la grandeur démocratique de Masseret ( je ne parle bien sûr pas de vous mais des forums des journaux nationaux) on peut comprendre qu’ils ont gagné grâce au dépôt de sa liste pour le deuxième tour.
    Le front républicain est vieux de 150ans, il n’est pas réciproque, les gens de gauche risque de voter FN ? Oui c’est risqué et désuet comme stratégie mais là on ne parle plus de risque, on parle d’une certitude, l’ACAL va être dirigée par le FN au cours de la prochaine mandature…
    Vous y possédez une maison de campagne ? Grand bien vous fasse, nous on y vit, si la gestion des transports part en vrille, vous pourrez toujours monter à cru, cette possibilité n’est pas donnée à tout le monde.
    La région finance la formation professionnelle via l’enseignement supérieur, vous imaginez si la discrimination d’extrême-droite se met à influer sur l’orientation des jeunes ?
    Toute une génération se prépare à la stigmatisation, et les dégâts risquent d’être colossaux et impossibles à effacer.
    Masseret se dit prêt au combat dans l’assemblée régionale au cours de la mandature, mais il n’arrivera à rien, l’extrême-droite aime le combat, c’est la seule chose qu’elle maîtrise totalement, il sera bailloné par voie d’huissier s’il le faut et ça pendant cinq ans.
    Je suis de gauche mais je trouve son comportement irresponsable, ce qu’on lui demandait était certes un sacrifice énorme, mais il a fait le choix de l’ego, celui du train de vie, lamentable.

    • Monsieur
      Vous oubliez que de nombreuses personnes se sont investies dans cette campagne et que de nombreux sacrifices ont été concédés . Votre analyse de la situation est antidémocratique et irrespectueuse vis à vis de tous ces sacrifices notamment. Mon vote se portera sur la liste de M- Masseret et ce notamment pour rendre hommage au courage

  10. C’est insulter le candidat socialiste que de dire qu’il ne pense qu’à flatter son égo ou privilégier son train de vie. Faisons-lui crédit de son honnêteté de citoyen responsable.
    C’est vrai qu’il y a incertitude sur les conséquences de l’un ou l’autre choix. On peut se poser des questions et particulièrement quand on vit dans la région concernée. Il n’y a pas de voie facile, toute tracée.
    On peut se demander si en démocratie il n’est pas légitime que tous les citoyens soient représentés et que toute parole ait la possibilité de s’exprimer et d’être entendue, celle du F.N y compris même si elle ne nous plaît pas (on est bien obligé de reconnaître son existence). Ce qui ne sera plus possible pour la gauche si le candidat se désiste. Et personne ne peut pour l’instant en dire les conséquences au bout de 5 ans de silence.
    Par ailleurs on peut se demander s’il n’y a pas confusion entre une élection présidentielle qui, par définition, choisit un seul candidat (dans ces conditions le Front Républicain est indispensable) et une élection régionale qui désigne les différentes parties à un conseil régional où chacun doit pouvoir exprimer son avis.

  11. Je suis de gauche et desormais hostile a toute alliance avec la droite dite classique , trop proche des idees de Le Pen.
    En consequence, soit Mr Masseret se maintient et je vote pour lui soit il se retire sous la pression de parisiens sans foi et je ne vote pas (le vote blanc n’ etant toujours pas reconnu comme exprimé , il ne sert a rien, seule l’abstention est comptabilisée dans les mediashelas)
    Halte au FN oui mais pas en mettant a la place un ersazt alsacien.

  12. Monsieur,
    J’habite en Champagne-Ardenne, fonctionnaire dans l’enseignement supérieur. Je ne suis pas plus que vous satisfait de voir arriver le FN aux commandes de la Région.
    Cependant je ne peux aucunement me résoudre au déni de démocratie que vous prônez.
    Si le FN est aujourd’hui en situation de gagner ces élections, c’est avant tout parce que des citoyens ont massivement fait ce choix.
    Le véritable courage politique aujourd’hui est d’affronter le FN et de démontrer enfin son absence de projet pour notre région ainsi que la stupidité de ses propositions pour un territoire « frontalier » comme l’ALCAL.
    Encarté au PS depuis plusieurs années, je ne connaissais pourtant pas Monsieur Masseret. Il est très réducteur de penser que son choix est aujourd’hui celui de « l’ego, le train de vie ». Je découvre enfin une figure courageuse et intègre dans le paysage politique.
    Nous allons passer de sales moments et le pire est à venir. Mais comment imaginer fuir une fois de plus ? Comment imaginer que le front républicain nous sauvera ?
    Une magouille de plus et c’est un pas de plus vers un Président Bleu Marine en 2017…
    Bravo Monsieur MASSERET, vous donnez du sens à mon engagement politique. Seule la constance dans les propositions, la droiture dans la posture peuvent à terme nous permettre d’être crédibles.
    Pour finir, je pense qu’aujourd’hui les électeurs du front national qui salut la grandeur démocratique de Monsieur Masseret sont pour la plupart sincères. A méditer !
    Cordialement

  13. Quoi ajouter de plus aux propos d’Axel Kahn ? Son analyse est claire, peut-être à dessein, didactique, et complète. On ressent tout de suite l’empreinte de quelqu’un qui, passez-moi l’expression, « en a entre les oreilles ».
    Cette pertinence d’analyse fait malheureusement défaut à beaucoup trop de dirigeants politiques de notre pays, lesquels continuent à s’enfermer dans leurs errances du passé.
    La démocratie n’est pas parfaite ? Certes, mais il faut l’accepter telle qu’elle est, il faut la respecter, du moins si l’on pense que c’est le meilleur (ou le moins mauvais) système politique.
    C’est pourquoi en écho aux propos d’Axel Kahn, je dis non aux alliances contre nature (le mariage de la carpe et du lapin), lesquelles ont tout l’air de magouilles politiciennes dont les électeurs ne veulent plus, et qui, de surcroit, se sont avérées être contre-productives.
    Peuple de gauche soyez fidèle à vos valeurs et soutenons ensemble Jean-Pierre Masseret et ses colistiers

  14. Je partage votre analyse. Plus que jamais, nous avons besoin en politique de gens de caractere, qui ne cachent pas chacun devant son petit doigt. Soutien a Masseret.

  15. Un peu de mathématiques…
    … en se mobilisant le 13 décembre, la gauche pourrait obtenir 30% des voix, c’est-à-dire 22% des sièges de la prochaine assemblée…
    Ce serait lâche et honteux de refuser le mandat des électeurs.

  16. A fond d’accord avec Masseret et Axel Kahn et les autres voix de gauche peuvent rejoindre le courage de Résistant qu’est Masseret .
    Jean Canet

  17. Un 1er ministre socialiste qui appelle à voter pour le parti de Nicolas Sarkozy, alors que ce 1er ministre est le principal responsable du score du FN. Je suis sympathisant de gauche et je trouve l’attitude du parti socialiste et du gouvernement, lamentable vis-à-vis de J-P Masseret.
    Ils ne respectent ni les électeurs socialistes, ni les autres électeurs de gauche, ni les abstentionnistes.
    Les électeurs de gauche ne doivent plus être les bouc-émissaires du score du FN.

  18. Visiblement, Jean-Pierre Masseret sait faire une plus fine et plus large analyse de la situation que les dirigents du parti socialiste. Il opte pour le choix démocratique, en voulant que sa liste se maintienne au second tour. Il a bien raison, en la circonstance de préférer la Résistance active ce qui laisse le libre choix à tous les élécteurs. J’espère cependant, qu’il pourra résister à la pression de Solférino. D’une façon ou d’une autre, tout retrait sera contre productif dans la nécessaire mobilisation contre l’extrême droite.

    L’Alsace et la Lorraine bien qu’ayant été plusieurs fois annexées dans le passé, ont toujours luttées pour rejoindre la République. Se retirer, c’est trahire la majorité des électeurs qui vous ont fait confiance, et c’est choisir en toile de fond, la pratique de la chaise vide dans la nouvelle structure Régionale et ce pour plusieurs années. Es-ce une attitude responsable. Non mais c’est vrai un suicide politique. Aussi, Monsieur Masseret a pleinement raison de maintenir une vraie liste d’opposition face au F haine.

    Voila pourquoi, tout comme Alex KAHN, je le soutiens vivement, car n’a pas oublié que les fondements de la République reposent sur la Démocratie. Les partis politiques ayant quant à eux pour rôle de l’animer et de la faire vivre, mais surtout pas de nous la confisquer.

  19. enfin une « personnalité » qui exprime clairement ce que je pense et que j’ ai bien du mal à faire partager meme au niveau de certains « responsables » socialistes (ou irresponsables )
    le veritable courage est d’affronter le FN . ou alors que tous ces apparatchiks qui pronent le desistement demissionnent de leurs postes pour donner de l’ampleur à leur souhaits

  20. Je ne sais pas si vous avez plier sous la pression de votre parti. Mais si c’est pas le cas et bien je suis avec vous !!! et doublement. Vous avez le courage de ne pas laisser notre nouvelle et belle région entre les mains de GENS qui refusent le mélange et la tolérance. La Lorraine est une terre d’accueil et elle doit le rester mais elle est aussi un terre de résistance !!! Le combat va être dur mais la gauche sera présente. Non j’ai pas ma carte au PS ni ailleurs. Je suis à la CGT et mon cœur et mes actes sont de gauche !!! Peut être une gauche plus rouge que rose mais de gauche.
    Alors MONSIER MASSERET vous avez tout mon respect !!!

    Juste au cas ou la pression soit trop forte et que vous vous retiriez ce que je n’ose pas imaginer. Et bien dimanche se sera sans moi !!! J’AI VOTE une fois à droite en 30 ans mais pas DEUX !! Alors merci de m’envoyer au bureau de vote dimanche 13 décembre 2015.

    • Bravo Camarade
      J’ai la même analyse que toi et espère que toute la CGT l’aura
      tous aux urnes dimanche

  21. Nous venons d’entendre le maintien de votre candidature au second tour .La désobéissance au sacro saint parti a été payante et nous vous en remercions vivement.
    Point le plus important:: il y aura des personnes vigilantes qui seront les lanceurs d’alerte et pourront informer sur le mode de gouvernance au sein d’une région qui sera certainement aux mains du FN .
    Second point,et pas des moindres , nous allons voter librement pour le candidat de notre choix , qui représente notre humanisme .
    L’angoisse des 2 derniers jours est terminée,car quel reniement que de voter LR et voter blanc , seule alternative éventuelle n’aurait pas été satisfaisante.
    A dimanche

  22. Je souscris entièrement à votre analyse et je suis révoltée lorsque j’entends les manoeuvres des instances « parisiennes ». Si le Front National en est là, c’est à cause de ces dirigeants qui ne respectent même plus le vote démocratique! Je soutiens la décision de M.Masseret.

  23. Merci à mr masseret de respecter ses électeurs …. Dommage qu ils n en soit pas de meme pour tous …. La région pava choisira entre peste et cholera….

  24. Salut et fraternité la démocratie rien que la démocratie toute la démocratie. Merci pour ce soutien auquel j’adhère étant de plus votant sur Metz. Merci masseret

  25. Bravo et courage Mr MASSERET bravo Mr KAHN
    Honte à l’exité de VALLS
    On pourrait aussi supprimer les élections quand elles ne sont favorables à nos idées ou trouver des arguties pour truquer les resultats ce qu’essaie de faire VALLS :le seul scrutin honnete est le scrutin majoritaire et il est destiné à ce que toutes les opinions soient représentées;
    certains qui n’ont à la bouche que « démocratie » et  » republicain » ne semblent pas choqués quand un parti qui represente un tiers des électeurs n’obtient que 2députés sur 500
    Bravo et merci pour les leçons de morale!

  26. Le maintien de M Masseret est courageux et légitime . C’est une élection régionale . Je lui dis « bravo ». J’espère que les électeurs de cette région le suivront .

  27. Merci à M Khan ! son analyse me réconforte et apporte un peu d’espoir . J’appartiens à un groupe « démocratie directe » et je suis écoeurée par les « partis » et les dictats de toutes sortes.

  28. Je ne suis pas de gauche, mais effectivement, est-il normal que les gens de gauches se retrouvent dépourvus pendant 6 ans de toute représentation dans une aussi vaste région ? Hier nous avons vu Manuel qui avait une véritable tête de mort à la TV faire sa poussée d’urticaire en direct, et juste avant, Cambadelis l’hippopotame du zoo de Solférino jouer au donneur de leçon et de petite morale chrétienne… Ils croient impressionner qui ces deux comiques ? Ce que je sais c’est que M Masseret s’est comporté comme se serait comporté Mr François Mitterrand qui n’aurait lui non plus jamais débandé. Mais les socialistes de cette trempe et solides, il en reste fort peu…

  29. Si le FN fait ce triste résultat ce n’est pas en réaction à la politique locale de M. Masseret, mais c’est parce que beaucoup de français sont en difficultés et très fortement déçus par la politique menée par le gouvernement de Manuel Valls.
    Et c’est M Valls qui demande à Masseret de se retirer !
    Je crois rêver ou cauchemarder, pour moi Valls n’a pour plus aucune légitimité.
    Bravo et merci M Masseret
    Un militant PS

  30. Merci beaucoup Monsieur Kahn pour votre billet.
    Je salue le courage de Monsieur Masseret qui a su résister face aux oukazes aussi incompréhensibles qu’injustifiables de Valls et Cambadélis.
    Que diront les dirigeant du PS et les têtes de l’exécutif si le FN remporte la région PACA malgré l’appel à voter pour un Estrosi pas moins extrémiste que la nièce Le Pen ? Ils auront tout perdu, leur âme, leur dignité – s’il leur reste une – et ils auront abandonné une région et ses habitants à l’extrême droite et à la droite extrémiste.
    Il y a quelque temps que j’ai quitté le PS, et dans ma région, même face au péril des partis sarkozyste et lepeniste je m’abstiendrai.
    Si j’étais électeur en ALCA, je n’aurais pas voté PS au premier tour, par contre je voterais sans aucun doute pour Monsieur Masseret au second.

  31. Le retrait de l’investiture du PS ? Cela n’a rien de surprenant quand on connait le passé de Cambadélis, Valls et consorts. Il suffit de chercher un peu sur la toile pour mesurer le niveau de moralité de ces donneurs de leçons. (pauvre PS, qu’es-tu devenu…)
    Quel journaliste aura l’audace de demander aux élus PS appelant au « front républicain », de déclarer devant les caméras que dimanche ils vont glisser un bulletin de droite dans l’urne, alors qu’il y a une liste de gauche présente au second tour? Ce serait un enregistrement collector!

  32. Quelle belle analyse, professeur Kahn!
    Quel réconfort aussi de lire toutes ces réactions qui prouvent un amour de la Démocratie et un rejet des « magouilles » d’appareil!
    Oui, Jean-Pierre Masseret est un homme droit, debout même dans la tempête, et un homme de parole quoiqu’il puisse arriver. Le respect de ses électeurs, l’attachement aux vraies valeurs républicaines, la volonté de continuer à veiller sur une région qu’il a présidée en apportant beaucoup de réalisations … tout cela est une garantie de fiabilité pour la Grande Région : Jean-Pierre Masseret n’est pas traître à sa patrie, pas traître à ses idéaux, pas traître aux espoirs de ses électeurs; il veut « veiller au grain » , il a raison, c’est cela le combat contre ce que nous rejetons dans les théories du FN et sa probable incurie à gérer une grande Région.

  33. Félicitations et merci à M. Kahn pour son analyse qui ne fait que me conforter dans mon choix. Puisse-t-elle convaincre le plus grand nombre…
    Félicitations et merci aussi bien sûr à M. Masseret pour son courage et sa détermination. Enfin quelqu’un qui reste droit dans ses bottes. Je voterai pour lui sans l’ombre d’une hésitation et j’assume ma décision quelles qu’en soient les conséquences.

  34. Si masseret était soucieux de la gauche et non pas de sa place, pourquoi cumule t il présidence De région et sénateur après avoir poussé une colistiere dehors. Le cumul des mandats contre déjà l avis de son parti.
    Non, masseret n est pas celui que vous croyez

  35. Bravo M. Masseret, Le PS se décrédibilise en se retirant des régions, c’est asseoir Sarkosy dans le fauteuil présidentiel. que va t’il se passer aux présidentielles, vont ils aussi appeler à voter à droite? vos adversaires ont la vue courte. Tout mon soutient de la France qui se lève tôt.

  36. Tenez bon M. Masseret, en allant voter je veux pouvoir exprimer un choix qui correspond à ma sensibilité politique.
    Si ce n’était pas le cas, même pas besoin de me déplacer.

  37. Hier soir à Rochefort N. Sarkosy a dit :
    « Le vote pour le FN n’est pas immoral »
    « le vote pour le FN n’est pas un vote contre la République »
    « voter Rousset [le candidat du PS] ou voter FN, c’est la même chose »

    Comment les élus PS qui appellent à voter pour le parti de Sarkozy, pour soi-disant faire barrage au FN, peuvent assumer cette contradiction?
    Seraient-ils vraiment stupides ? Inquiétant….

  38. L’analyse d’Axel Kahn est pertinente comme toujours. Qui combattra les idées et les décisions du FN si il n’y a aucun représentant de gauche dans l’assemblée régionale ? Et qui peut présumer du choix que feront les électeurs de gauche au deuxième tour dans les régions où les candidats de gauche se sont retirés ?? Je pense que beaucoup vont décider de rester chez eux ou de voter blanc, pou éviter d’avoir à choisir entre la peste et le choléra…

  39. Bonjour
    Je suis moi même un ancien Champardennais né à Bar/sur/aube et ayant vécu 35 ans à Troyes. Je ne me sent pas bien dans la France d’aujourd’hui heureusement qu’il y a encore des hommes qui pensent. J’ai eu le plaisir de rencontrer M Axel Khan et j’admire son intelligence et son rayonnement. Je ne suis pas un grand politologue, mais il me parait évident qu’il est préférable d’avoir quelques représentants de la gauche au conseil régional même s’ils sont minoritaires qu’aucun. Merci Monsieur Khan pour vos conseils précieux à cette France à la dérive.

  40. Je Vote FN depuis 30 ans et malgré tout, je dis félicitations à Monsieur Masseret pour cette prise de position courageuse , c’est une grande marque de respect vis à vis des militants et des électeurs. BRAVO !

  41. Je suis totalement d’accord avec vous. Je regrette profondément que le candidat de gauche se soit retiré en PACA où je dois voter : même pour un unique siège il fallait se battre.
    J’ai voté à gauche au premier tour et au second j’irai voter contre le clan Sarkory, CONTRE son copain Estrosi. Mon mari préfère rejoindre le clan des abstentionnistes : je vais tenter de le convaincre de voter nul.

  42. Bravo et merci à Jean-Pierre Masseret, seul à relever la tête alors que tous les dirigeants et élus de son parti se couchent (par sombre calcul ?) devant les vieux démons… Honte à eux !

    Tous mes vœux pour dimanche à cet homme courageux qui fait honneur aux électeurs de sa région.
    Une électrice de PACA qui, faute de Masseret, votera blanc sans complexe

  43. Bravo Jean Pierre, continue comme ça, les politiques sont des pourris de vouloir dicter leur loi, c’est ça la démocratie, empêcher les gens de faire ce que de droit, je te souhaite bonne chance !

  44. Tout à fait d’accord avec l’analyse d’Axel Kahn. Rien à rajouter
    Je voterai pour M. Masseret ce dimanche.

  45. Ma tête est pleine de ces récits et images chevaleresques…
    Si il n’en reste qu’un, ce sera lui ! Celui qui la défaite annoncée aura eu le courage de se sacrifier pour sauver les couleurs, le drapeau, de le ramener au camp de base en espérant y trouver les renforts qui permettront de reprendre la bataille après la refondation des bataillons… mais au lieu de cela, il trouve le campement de l’état-major abandonné par des couards ayant fuis devant l’adversaire (repli stratégique diront certains sur des positions longuement préparées à l’avance).

    Dors et déjà, il est le nouveau Bazaine, son procès est bouclé, il sera la victime expiatoire de ces généraux incompétents qui le désastre accompli de par leurs manques rejettent la faute sur la troupe et leurs subordonnés.

    De quoi, en plein centenaire de la Grande guerre et à l’aube de la bataille de Verdun, faire retourner dans leur tombeau plus d’un poilu qui aurons lu l’épithaphe du « soldat couché » à deux pas de l’ossuaire: «celui là sait que ce sont les actes qui comptent et non les paroles»

    Respect !

    • M Masseret se sacrifie ? Il sera élu, je ne vois la aucun sacrifice (c’est même le contraire). Il sera exclu du PS ? Ce n’est pas un sacrifice car son exclusion n’a été prononcée qu’après sa décision de se maintenir et il ne l’avait pas prévue. Les commentaires que je lis sont tous ahurissants, mais celui-ci mérite la palme.
      Je vois que les soutiens de Masseret ont déjà intégré la victoire du FN. Si on est d’accord pour laisser la région au FN (comme M Kahn) : soit on l’assume et on vote FN, soit on s’en cache et on vote Masseret. Si on n’est pas d’accord, on vote Richert. C’est simple et clair.

  46. Bonjour, entièrement d’accord avec vous. Comment
    peuvent-il saborder la gauche sinon par connivence avec le PR. Après cela il ne faudra pas qu’ils s’étonnent si en 2017 certains votent dès le premier tour pour le candidat PR puisque c’est selon ces stratèges de pacotille l’acte le plus civique qui soit. Heureusement les électeurs sont assez grands et intelligents pour décider par eux même et rester
    fidèles à leurs valeurs. Merci de sauver l’honneur de la
    gauche Monsieur. MASSERET

  47. Merci Jean Pierre et ton équipe pour ton action. Tu représente le courage, le respect des gens de gauche……et certainement de droite. Droite ou FN sont similaires à quelques chose prés. Est ce que le PS « Parisien » a pensé à la réaction, lors des prochains scrutins, des sympathisants de gauche des régions lâchement abandonnées? Tu n’es pas seul, merci encore, Jean Luc Mottay Conseiller Fédéral PS Sarthe.

  48. Bonjour Mr Axel Kahn,
    Je vous félicite pour votre prise de position, aussi courageuse à mon avis que celle de Mr Masseret, car je suppose qu’ils seront légion dans votre entourage à vous désapprouver.
    Je suis bien évidemment tout à fait d’accord avec vous, mais j’aimerais ajouter un point de vue que vous n’avez pas cité, peut-être parce qu’il n’est pas suffisamment politiquement correct pour être diffusé largement..
    Si le FN et LR gouvernent ensemble ces trois régions françaises, sans opposition et sans aucun regard de gauche, je crains qu’au fil du temps une réelle synergie ne s’opère entre ces deux formation, d’une part parce que certaines têtes de listes LR notamment en PACA, mais aussi en Nord/Picardie ont eu des positions plus à la droite extrême que simplement à droite, et d’autre part parce que l’électorat de droite d’après certains sondages serait assez fortement tenté par une alliance FN-LR. Le tabou à droite sera brisé, et si Marine Le Pen n’arrive pas à atteindre le sommet qu’elle espère en 2017, je ne doute pas que des représentant du FN fassent leur apparition dans un nouveau gouvernement LR.
    Par ailleurs cette notion de sacrifice n’a de sens que si il existe une réelle chance de succès, je n’y crois pas un instant, nous ne sommes plus en 2002, enfin, nous verrons dimanche.
    Bien cordialement,

  49. Très belle initiative ,tu as raison
    Les idées de gauche doivent être défendues
    Par un un homme comme toi ,un grand
    Bravo pour dimanche .. Amicalement
    Marc Boutron

  50. Un homme droit qui défend ses idées, je voterai pour lui dimanche.
    Ensemble le PS serait plus fort .
    Cordialement.

  51. Je n’ai jamais voté à gauche, et je le ferai dimanche contre ceux que je soutien ordinairement. « Il faut commencer par le commencement et le commencement de tout est le courage » écrivait Vladimir Jankélévitch et il me semble bien que monsieur le ministre Jean-Pierre Masseret est un homme courageux.
    Courageux parce qu’il fait sienne la définition du courage que Jean Jaurès nous a laissé ; « c’est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains, aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques. »
    Courageux parce qu’il respecte les habitants qui ont voté pour lui en ne leur demandant pas de voter pour une liste dont ils ont combattu presque tous les points.
    Courageux parce que voulant siéger dans un hémicycle qui lui sera très vraisemblablement hostile. Il sera l’un des grands témoins au cœur de la gestion frontiste, si cette formation l’emporte ; mais il sera aussi acteur des débats, opposant quand il le faudra et partenaire sur certains sujets. Car il faudra aussi avoir le courage de soutenir les bonnes mesures et ne pas faire une opposition systématique et dogmatique.
    Si vous le permettez, Jaurès pour conclure ces quelques lignes : « l’humanité aura accompli son destin lorsque toute sa folie aura pris la figure de sa sagesse. »
    Courage monsieur le ministre ! Et n’oubliez pas que les citoyens qui votent ont tous la même valeur, quel que soit leur vote. Alors, par respect pour eux, essayez de travailler tous ensemble pour le bien de notre région, sans arrière pensée. Qui sait, un bien peut surgir de l’improbable !

  52. La différence entre un guerrier et un soldat réside dans le savoir pourquoi le soldat se bat alors que le soldat doit uniquement obéir aveuglément aux ordres données, s’il veut recevoir sa solde.
    J’ai voté pour la liste « écologistes indépendants » au premier tour par ce qu’elle propose, avec d’autre, la dénonciation de cet amalgame fait par Paris de régions sans démocratie, sans référendum.
    Je vote, et conseille de voter autour de moi, pour Monsieur Masseret qui est un vrai guerrier.

  53. Il n’auront pas l’Alsace et la Lorraine, ni la Champagne-Ardenne !

    Non à Paris Solférino (qui a confisqué le PS)

    Tous avec J-P Masseret, pour la démocratie, et contre les apparatchiks et le vent médiatique scandaleux qu’ils font souffler depuis quelques jours sur notre belle région.

    Vive la FrancEst !

  54. Enfin un politique qui résiste aux injonctions de ces messieurs parisiens qui sont bien loin du peuple et voudraient faire leur démocratie !!! Nous voyons le résultat …..
    Attitude très courageuse, c’est bien.

  55. Rectification : le déchaînement médiatique dont j’ai parlé dans mon précédent commentaire, n’est pas seulement scandaleux, mais il est surtout nauséabond, vu les propos orduriers prononcés sur BFMTV à l’encontre de Jean-Pierre Masseret, par le député PS de l’Essonne Malek Boutih, lequel a déjà condamné par la justice dans le passé pour des faits similaires. Ce député est une honte pour le PS, pour l’Assemblée Nationale et pour la République.

  56. Monsieur le Professeur
    Que représentent quelques députiés résiduels dans une assemblée dominée par un FRONT NATIONALL que vous voulez faire élire !
    vous me faites vomir !
    Vous auriez fait élire Hitler avec une telle position

  57. Merci Axel Kahn
    Je salue votre prise de position claire, argumentée et courageuse. Je parcours ma région et je comprends le désespoir de certains qui par désespoir votent pour le FN. Comme beaucoup et humblement je pense qu’il faut être représenté dans les assemblées élues car c’est dans les Commissions que se préparent les décisions et les budgets correspondants, et laisser le champ libre à la droite et au FN c’est prendre un trop risque et aggraver les inégalités qui découleront de leurs politiques ultralibérales.

  58. AU SECOURS ! J’y-com-prends-plus-rien !
    C. Bartolone (PS officiel) nous dit que V. Pécresse (LR) est une raciste, son camarade « Bou(tih)ricot des élections » (sic) en Poitou-Charentes en 2007 nous dit qu’il faut voter LR pour faire barrage au candidat FN raciste !
    Est-ce qu’il y a des bons et des mauvais racistes ? Un peu comme il y a de bons dictateurs (en Azerbaïdjan, en Arabie Saoudite, etc . ils nous achètent des armes, ils nous vendent leur pétrole, ils font des cadeaux à nos dirigeants, bref ils sont vraiment sympathiques, mais il y en a aussi des mauvais (comme en Syrie (il achète ses armes chez nos concurrents), en Irak (ah non ! il n’est plus là celui-là, et depuis tout va mieux) etc.
    Mais pour les racistes, comment fait-on pour savoir si ce sont de bons ou de mauvais racistes ?
    On m’a soufflé la solution :
    pour être sûr de ne pas se tromper, dimanche il faut voter Jean-Pierre Masseret, car au moins on est sûr que lui n’est pas raciste !

  59. Est-vous sûre qu’il n’est pas raciste ?
    D’ailleurs, qui est raciste ? celui qui habite en banlieue par obligation et qui est obligé de supporter à longueur d’années, les bruits, les odeurs , les insultes , les vols, les menaces …
    Ou celui qui habite les beaux cartiers, qui pète dans la soie a longueur de journée et qui refuse d’habiter la banlieue pour les raisons cités plus haut.

  60. A Frédéric
    Est-ce que vous pensez vraiment qu’en en banlieue on ne peut être que raciste ? Et que dans les « beaux quartiers » il n’y a pas de gens racistes ? Ne trouvez-vous pas cela un peu réducteur, pour ne pas dire simpliste ? Et quelle solution proposez-vous pour combattre ce que vous dénoncez ?
    Quant à Jean-Pierre Masseret, OUI je suis sûr qu’il n’est pas raciste, car il me l’a déjà, personnellement, prouvé par des actes!

  61. Etant Bitterois et de gauche je ne peut que soutenir notre camarade Jean-Pierre ayant eu le même problème sur Béziers pour les municipales ou a l’ unanimité des présents il a été voté le maintient de la liste au second tour face a Ménard Décision contesté par l’imbécile et je suis poli secrétaire national du ps. Que serions nous devenus en laissant comme seule oposition une droite qui lui sire les pompes et qui lui aurait permis de présider l’ agloo Bon courage et merci Jean-Pierre

  62. Bonjour
    Il n’est jamais trop tard alors ..

    MERCI M MASSERET de m’avoir fait voter au deuxième tour.

    Cordialement et RESPECT !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.